Bon plan - Des classiques du cinéma avec LaCinetek

Ça vous changera de Netflix //

« À bout de souffle », « Attache-moi ! », « 2001 : l’Odyssée de l’espace », … autant de films cultes, dont chacun reconnait au moins le titre, peut-être le réalisateur, mais que, pour une raison ou une autre, vous n’avez jamais regardé.

Avec LaCinetek, le premier service de vidéo à la demande qui propose uniquement des grands classiques du cinéma, vous pourrez enfin parfaire votre culture cinématographique. Plus qu’un site lambda de téléchargement, ici ce sont les réalisateurs et réalisatrices du monde entier qui sélectionnent leurs films préférés pour vous les faire découvrir : Olivier Assayas, Jacques Audiard, ou encore Agnès Varda partagent ainsi leur top. Au final, ce sont près de mille films qui sont proposés sur la plateforme et aucun n’est plus récent que l’année 2001.

Si l’accès aux listes des réalisateurs et aux bonus exclusifs est gratuit, le visionnage ou téléchargement du film est payant, avec des formules d’abonnement (à partir de 2,99 €/mois).

Un investissement modique pour découvrir enfin le cinéma dans toute sa beauté.

>> En savoir plus


Vous aimerez aussi…

© Théâtre des Bouffes du Nord
  • Actu
  • Théâtre

Théâtre - Isabelle Adjani remonte sur les planches

Quatre ans après "Kinship", Isabelle Adjani est de retour sur scène en comédienne traumatisée par la mort tragique d'une admiratrice // 

hotel Dieu
  • Actu

Actu - Quand le patrimoine devient investissement

Une partie de l'Hôtel-Dieu de Paris a été cédée vendredi pour 80 ans contre 144 millions d'euros //

© Andrea Avezzù - courtesy La Biennale di Venezia - Le Pavillon lituanien
  • Actu
  • Découverte

Les œuvres à voir à la Biennale de Venise

La 58ème édition de la Biennale de Venise se tient jusqu'au 24 novembre 2019. C'est l'occasion d'admirer certaines œuvres originales... // 

Restauration Liseuse à la fenêtre
  • Actu
  • Insolite

Insolite - Un Cupidon apparaît dans un tableau de Vermeer

Le Cupidon s'était caché plus de 300 ans dans La liseuse à la fenêtre de Johannes Vermeer. Progressivement, la couche de peinture brunâtre qui le recouvrait est enlevée et Cupidon sort partiellement de l'ombre //