Trésors de Kyoto
Trésors de Kyoto

SAINT-ÉTIENNE // Damien Deroubaix - Headbangers Ball

Du 1er décembre 2018 au 24 février 2019 -
Musée d'Art Moderne et Contemporain Saint-Étienne Métropole //

Courtesy de l'artiste et de la galerie In Situ. © ADAGP, Paris 2018

Courtesy de l'artiste et de la galerie In Situ. © ADAGP, Paris 2018

Ce qu'en dit le musée :

En partenariat avec le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, le MAMC+ de Saint-Étienne Métropole organise une exposition consacrée à Damien Deroubaix, un artiste majeur de la scène stéphanoise des années 1990. Le Musée lui donne carte blanche dans le cadre de son 30e anniversaire, à la suite des expositions consacrées à Valérie Jouve et Jean-Michel Othoniel. Sous l’intitulé headbangers ball – en hommage à l’émission musicale culte consacrée au metal diffusée par MTV – l’artiste présente ses dernières œuvres picturales inédites, resituées dans le contexte musical auquel il a été particulièrement attaché dès ses premiers travaux.Formé par les écoles des Beaux-Arts de Saint-Étienne et de Karlsruhe, germanophile et germanophone, après avoir vécu une dizaine d’années à Berlin, Damien Deroubaix travaille aujourd’hui entre Meisenthal et Paris. Peintre et graveur, il réalise des installations où se retrouvent les thèmes constitutifs de son œuvre. Ses références artistiques Jérôme Bosch, Manet, Picasso, l’esprit dada et les photomontages de John Heartfield se mêlent à des thématiques ancestrales ainsi celle de la danse macabre... il emprunte également à l’esthétique grindcore et explore depuis plusieurs années le champ des arts premiers. il a choisi de dédier l’exposition de Saint-Étienne à des sources d’influence qui ont enrichi son travail : extraits de headbangers ball, du film le Mystère Picasso de Clouzot, de Pierrot le fou de Jean-Luc Godard, de Charlie Chaplin, ... de grands autoportraits d’artistes titrés, Pablo, Delacroix, Totentanz ... seront présentés aux côtés d’une sculpture sur verre, Putrefacio.



Trésors de Kyoto