Insolite - Mona Lisa souffrait-elle de la thyroïde ?

Sourire forcé //

Les théories fumeuses pour expliquer les peintures les plus énigmatiques de l’Histoire de l’art font toujours jaser l’opinion. Parmi les plus fantasmées, La Joconde de Léonard de Vinci, exposée au Musée du Louvre. C’est son sourire en particulier, tellement mystérieux, qui est sujet de nombreuses fabulations.

Récemment, deux médecins américains de l’université de Californie ont annoncé détenir la clef de l’énigme : Mona Lisa souffrait d’une maladie de la thyroïde. Comment en sont-ils arrivés à cette conclusion peu flatteuse pour l’un des modèles les plus adulés depuis 500 ans ? Tout cela est en fait très pragmatique : une étude du faciès de La Joconde a permis de mettre en évidence cette défaillance de la glande thyroïde de la jeune femme. Le teint jaunâtre, la peau gonflée, l’absence de sourcils et les cheveux clairsemés sont des signes annonciateurs d’un tel dérèglement hormonal. Le portrait du maître italien est tellement précis que les scientifiques auraient même décelé des petites excroissances sur le visage et les mains de son sujet, autre symptôme de l’hypothyroïdie. De plus, on sait que cette maladie peut être la cause d’un état dépressif. Les hypothèses fusent alors : cette dépression expliquerait le sourire triste de la jeune femme. Plus osé encore, l’hypothyroïdie serait une conséquence post-grossesse : le tableau fut peint en 1503, quelques mois après l’accouchement de Mona Lisa. La Joconde aurait-elle connu un affreux baby blues ?

Soyons prudent cependant avec ces théories. Bien que ce diagnostic médical semble réaliste, aucune preuve n’est aujourd’hui possible. D’ailleurs, La Joconde n’est pas le seul modèle à présenter de telles caractéristiques physiques. Le régime alimentaire pauvre en iode, courant dans l’Italie du début du XVIe siècle, causa des problèmes de thyroïde à beaucoup d’habitants, observables dans de nombreuses toiles de la Renaissance.

Phénomène sociétal ou dépression post-natale, le sourire de Mona Lisa n’a ainsi pas fini de déchaîner les passions des curieux.

Le mieux est encore d’aller l’observer soi-même : selon d’autres chercheurs américains, le rictus de la Dame dépendrait de nos émotions…


Vous aimerez aussi…

©Site Officiel Roden Crater

Roden Crater : un espace exceptionnel dédié à l’exploration de la lumière

Nous avons là un projet hors du commun, une œuvre d’art a grande échelle pensée et réalisée par James Turrell en Arizona. Son œuvre ? Le Roden Crater un espace à couper le souffle dédié à l’exploration de la lumière naturelle et cosmique. Une installation à ciel ouvert construite au beau milieu d’un volcan !

© Succession Picasso, Paris, 2019

Loterie caritative : un tableau de Picasso pour la modique somme de 100€

Récemment, Care a initié en association avec l’animatrice et productrice de télévision Péri Cochin une loterie caritative sous le nom de « 1 Picasso pour 100€ ». Une levée de fonds au service du financement d’un projet permettant à 200 000 personnes en Afrique d’accéder à l’eau potable.

Rome honours victims of the Holocaust

Rome rend hommage aux victimes de l’Holocauste

Les stolpersteine (terme allemand) dites pierres d’achoppement ou autrement dit « pierres sur lesquelles on trébuche » sont des petits pavés sur lesquels est disposé une plaque en laiton. Une initiative qui consiste à commémorer les victimes de l’Holocauste.

© Site officiel Paris Musées

14 musées parisiens offrent un accès numérique gratuit à 100.000 de leurs œuvres

Vous l’ignorez peut-être mais depuis le mercredi 8 janvier l’institution Paris Musées qui regroupe 14 musées et sites de la Ville de Paris a mis à disposition plus 100.000 reproductions numériques en haute définition des œuvres de leurs collections. Un libre accès complètement gratuit et sans aucune restriction !