David LaChapelle - Letter to the World

Galerie Templon
Du 3 novembre au 29 décembre 2018

Du 3 novembre au 22 décembre 2018 -
Galerie Templon //

  • Venus of Willendorf(Pink), 2016, Impression pigmentaire / pigment print, 76 x 112cm
  • A New World, 2017, Impression pigmentaire, négatif peint à la main/ hand-painted negative pigment-print. 162,2x 242,5 cm
  • The House at The End of The World, 2005, Epreuve chromogène/ chromogenic print, 73,6x 106,7 x 5cm
  • The First Supper, 2017, Impression pigmentaire, négatif peint à la main / hand-painted negative pigment-print, 160,7x 242,5cm
  • State of Consciousness, 2018, Impression pigmentaire/ pigment print. 112x 77,7cm
  • The End of Battle, 2017, Impression pigmentaire / pigment print, 189,9x 130,8 x 6,5 cm
  • Death by Hamburger, 2001, Epreuve chromogène/ chromogenicprint. 78,5x 112 cm
  • Seismic Shift, 2012, Papier peint/ Wheatpaste on Wall

 

Connaissez-vous le photographe américain David LaChapelle ? Aujourd’hui érigé au rang des photographes cultes, cet ancien pape de la mode et de la publicité mélange les styles et les influences avec brio. Adoubé par les plus grands noms de l’industrie photographique et adulé par les stars et le grand public, cet artiste extrêmement visuel ne laisse personne indifférent. Saviez-vous qu’il a jadis reçu d’Andy Warhol le plus beau cadeau qu’un artiste débutant puisse souhaiter : un poste au sein du magazine Interview ? C’est pour notre plus grand bonheur que cet artiste inspiré se recentre sur sa pratique artistique depuis 2006 sur l’île d’Hawaii. Vous aurez ainsi l’occasion d’admirer des œuvres iconiques et d’autres spécialement réalisées pour cette exposition, avec pour but de nous faire réfléchir sur l’état de notre monde actuel : surconsommation, culte de la personnalité et dangers environnementaux… De nombreuses références à la culture populaire, à l’imagerie religieuse à l’art émaillent ce parcours réparti sur deux étages (Enfer et Paradis ?). Destruction, excès, utopie et rédemption : voilà de quoi nous donner envie de rentrer dans le monde électrique et sensible de LaChapelle.

David LaChapelle’s exhibit in Paris is an immersion into the artist’s psyche. His photographs denounces consumption, fame and its excesses... A must see !


Expo précédente