Actu - Il détruit une œuvre à 260 000 €

Une belle preuve de stupidité humaine //

Il parait que l’ennui serait propice à la créativité. Il faut croire que ce beau proverbe n’est pas valable pour tous. Le 8 octobre dernier, un jeune homme du nom de Hunter MacDonald a détruit une œuvre d’art située en bord de mer, dans la ville de Wellington en Nouvelle-Zélande. Geste de contestation ? Performance artistique ? Vandalisme organisé ? Pas du tout. Dans une interview donné au media local, le fanfaron a expliqué qu’il s’ennuyait et a donc voulu s’adonner à quelques exercices de gymnastique. Emporté par la foule apparemment en délire, qui a commencé à l’encourager, selon ses propos, Hunter n’a pas su s’arrêter : « je voulais voir à quel point je pouvais plier la sculpture » renchérit-il.

Accusé de dommage intentionnel, le concerné ne devait pas être au courant que la sculpture en question était en fait une œuvre signée Len Lye, d’une valeur de plus de 260 000 euros. Installée en 2006, Water Whirler était en réparation depuis deux ans et devait être remise en service à la fin du mois. Le destin de l’œuvre, tout comme celui de son agresseur qui comparaîtra devant le tribunal le 9 novembre prochain, est désormais incertain.


Vous aimerez aussi…

© Musée Groninger
  • Actu
  • Scandale

Des photos d'un tableau de Van Gogh volé aux Pays-Bas surgissent !

C'est une aventure rocambolesque ! Souvenez-vous, le 30 mars dernier, des voleurs se sont emparés d'un tableau de Van Gogh, Le Jardin du presbytère de Nuenen au printemps, abrité par le musée Singer Laren, près d'Amsterdam, alors fermé à cause de l'épidémie de coronavirus. Curieux rebondissement, un enquêteur, Arthur Brand a annoncé le 18 juin avoir reçu une preuve de vie de la peinture.

©AFP/Archives / Thomas SAMSON
  • Actu
  • Scandale

Une œuvre de Banksy volée à Paris à l’arrière du Bataclan, retrouvée en Italie

En janvier 2019, une porte du Bataclan sur laquelle était peinte une œuvre de Banksy, avait été volée. Découpée à la meuleuse, cette fameuse porte avait disparu du jour au lendemain, et jusqu’alors l’histoire demeurait non résolue.

©AFP / Khaled DESOUKI
  • Actu
  • Scandale

Du nouveau au sujet du vol d’antiquités en Égypte : le frère d’un ex-ministre égyptien condamné

En 2017, le scandale éclate ! La police italienne met la main sur un conteneur en provenance d’Alexandrie, rempli d’antiquités égyptiennes : poteries, sarcophage orné de bois, pièces d’or, masques de momies, figurines miniatures et diverses céramiques.

Screenshot_2020-02-12 Galería OMR ( galeriaomr) • Photos et vidéos Instagram
  • Actu
  • Scandale

Une critique d’art détruit accidentellement une œuvre estimée à 18.000 euros

C’est la dégringolade ! Lors d’une exposition organisée à Mexico à l’occasion de la seizième édition de la Zona Maco, Alvelina Lésper détruit par accident une œuvre de Gabriel Rico, un artiste contemporain.