Découverte – Un voyage en Mongolie

17 ans de photographie //

  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange
  • Mongolia © Frédéric Lagrange

 

Passionné par la Mongolie depuis son plus jeune âge, le français Frédéric Lagrange photographie ce pays d’Asie centrale depuis 17 ans. Ses clichés sont aujourd’hui réunis dans son album « Mongolia ». Au fil des pages, on découvre la beauté de cette étendue de territoire désertique, et les sensations que l’artiste a pu éprouver lors de sa première visite, en 2001. Très méditatif, la quiétude et le temps sont perceptibles dans ces photographies, prises durant 13 voyages, durant chaque saison. Entouré par l’immensité, le français a tout de même tenu à photographier la population souvent nomade de ces terres, dont les chasseurs accompagnés de leur aigle imposant. Des rencontres qu’il partage désormais avec nous.

> Découvrir le livre Mongolia de Frédéric Lagrange


Vous aimerez aussi…

Sakura Zensen - Japon - 2013 ©Christophe Raynaud de Lage
  • Découverte
  • Insolite

 Les "textes de guérison" des Souffleurs commandos poétiques pendant le confinement

En réaction à l’ennui et à l’enfermement, les Souffleurs commandos poétiques publient sur les réseaux sociaux de nouveaux poèmes – appelés « petits textes d’écriture de guérison » – chaque jour à 14h.

Luke Shadbolt, Maelstrom 1
  • Découverte
  • Photo

D’extraordinaires clichés de vagues au cœur de la tempête par Luke Shadbolt

Les photographies de Luke Shadbolt immortalisent les instants les plus vertigineux des vagues qui s’élèvent au cœur de la tempête. Prêtes à se rompre, véritable mur d’eau, on les contemple depuis les salons comme jamais nul n’a pu le faire.

Aheneah - No glass to hold me back
  • Découverte

Du Street art au point de croix! La brillante idée d’Aheneah

Renouveler l’esthétique du street art et dépasser les frontières, c’est tout l’objectif de la jeune artiste portugaise Aheneah – de son vrai nom Ana Martins. Munies de vis et de fil, elle crée de larges œuvres murales à base de point de croix. Une œuvre absolument stupéfiante, qui défie les codes traditionnels.

Maurizio Savini - Crocodile
  • Découverte

 Quand le chewing-gum devient de l’art selon Maurizio Savini

C’est en rompant avec les codes traditionnels que l’artiste italien Maurizio Savini s’est fait connaître dans le monde, il y a déjà plus de vingt ans. A partir d’une idée décalée – réaliser une multitude de sculptures avec comme matériaux principal le chewing-gum – il entame une production volumineuse.