Scandale - Une performance avec le sosie d'Ivanka Trump

Aux USA, une performance artistique étonnante met en scène le sosie de la fille du président Trump ! //

  • Ivanka Trump © Official White House Photo
  • Jennifer Rubell's Ivanka Vacuuming
  • Jennifer Rubell’s Ivanka Vacuuming
  • Jennifer Rubell
  • Jennifer Rubell's Ivanka Vacuuming
  • Jennifer Rubell's Ivanka Vacuuming
  • Jennifer Rubell, Consent, Meredith Rosen Gallery, USA
  • Jennifer Rubell, Consent, USA
  • Jennifer Rubell, Consent, Meredith Rosen Gallery

 

Il n’y a qu’aux États-Unis qu’on peut assister à des performances artistiques aussi folles : jusqu’au 17 février 2019, dans une galerie d’art de Washington D.C. (la capitale fédérale du pays), se trouve le sosie d’Ivanka Trump, la fille du très médiatique président des États-Unis. Boucles blondes, sourire infaillible, chaussures à talon et fourreau rose bonbon, cette Ivanka plus vraie de nature passe l’aspirateur. La moquette rose fuchsia n’est pourtant pas sale, mais un gigantesque tas de miettes de pain rend sa tâche compliquée…

Et l’exposition ne s’arrête pas là, car les spectateurs sont invités à rajouter et à « lancer » encore plus de miettes !

Comble du comble, la performance est retransmise en direct tous les soirs de 18h à 20h (heure locale) sur internet…

Derrière cette perf’ tape-à-l’œil et outrancière se cache une volonté de remettre en question le rôle et la vision qu’on a de femme (pouvoir, domesticité, sexualisation de la femme-objet, etc.), ainsi que son rapport à la célébrité.

Ivanka Trump a fait part de son ressenti sur l'exposition (qu'elle n'est pas allé voir en personne) en écrivant sur Tweeter : “Women can choose to knock each other down or build each other up, I choose the latter.” ("Les femmes peuvent décider de se détruire les unes les autres ou au contraire de s'élever mutuellement. Je choisis la seconde option"). On se doute que la fille du président américain n'est pas flattée par l'exposition, qui met à mal son image médiatique et la met en avant sans son accord...

L’artiste Jennifer Rubell, diplômée de la prestigieuse université d’Harvard, n’en est pas à son coup d’essai avec la performance Ivanka Vacuuming (Ivanka en train de passer l’aspirateur). Sa précédente performance coup-de-poing dénommée Consent (Consentement) autorisait légalement les participants à lui jeter des tartes à la crème au visage.

Même si les thématiques abordées sont poignantes, et résonnent autant plus fort avec le mouvement #metoo lancé l’année dernière, on déplore la constante surconsommation et le gaspillage de nourriture. Dans un des pays les plus riches du monde (avec pourtant un taux de pauvreté très élevé par rapport au PIB du pays), il est bien triste de constater que l’art « adoube » encore ces pratiques désolantes.

Jusqu’où les artistes iront-ils au nom de causes qui leur sont chères ? Pour découvrir la performance en vidéo, ça se passe juste en-dessous !

>> Découvrir l'artiste :