Calais - Conquête Urbaine

Musée des Beaux-Arts, Calais
Du 6 avril au 3 novembre 2019

  • Anders Gjennestad Enter title here #10, aérosol sur métal,2018,
  • Astro, Lenticulaire Pyramidal, 2018 - Impression lenticulaire
  • Cope2, Redeem, 2016 - Aérosol acrylique et encre sur toile
  • Gérard ZLOTYKAMIEN, Ephémères, 1962 - Huile et encre sur toile, 73 x 92 cm
  • Isaac Cordal, Isolated in the Modern Outdoors, 2017 - Résine polyurethane et métal, 34 x 32 x 15 cm
  • Jace, Le Trépas est servi, 2018 - acrylique sur métal, 100 x 75 cm
  • Jacques Villeglé, Alphabet (bombage), 1994 - Aérosol sur toile synthétique, 170 x 210 cm
  • JEF AEROSOL, Casablanca, 2014 - Aérosol et pochoir sur palissade en bois, 72 x 102 cm
  • Jorge Rodriguez-Gerada, Fragment #5, 2013_Fusain sur texture murale, 55 x 43 cm
  • Mad C, 12-53-19102017, 2017 - Aquarelle acrylique et peinture aérosol métallisée sur toile, 80 x 80 cm
  • Speedy Graphito, Saint Gulliver, 1988 - Acrylique sur toile, 132 x 91 cm

 

Du street-art aux beaux-arts, voilà une belle surprise. Avec plus de soixante œuvres, dont certains prêts exceptionnels, des créations d’artistes précurseurs des années 60 à aujourd’hui, le parcours propose de revenir sur l’origine et l’évolution de cet art urbain. Inclassable, contestataire, le street-art témoigne de l’évolution d’un art à la fois illicite et en même temps sollicité par les acteurs publics. Composé de quatre séquences, le musée explore les caractéristiques fondamentales de ce phénomène en perpétuel mouvement : des lois de la rue aux écritures urbaines, dessinant un art urbain résolument rebelle. Cerise sur le gâteau, deux œuvres seront créées sur place par les artistes Alëxone et Romain Froquet.