Actu - La sidération laisse place à l'interrogation

Une piste accidentelle est privilégiée à ce stade", selon le procureur // 

© tous droits réservés

Pourquoi le feu est-il si difficile à maîtriser ? 

Les images sont d'autant plus frappantes qu'elles renvoient à un sentiment violent de fatalité : celle des flammes qui dévorent la cathédrale Notre-Dame de Paris. Les feux de charpente sont tout à fait particuliers et dévastateurs. Ils prennent une intensité très forte, très rapidement. Il faut également faire attention au vent. L'effondrement de la flèche a d'ailleurs provoqué un appel d'air, attisant ainsi des flammes déjà dévastatrices. L'intervention est aussi rendue plus complexe par la hauteur du monument, qui culmine à 69 mètres au niveau des tours, 93 mètres en haut de la flèche. "Dans ce cas-là, le dispositif mis en place doit permettre d'aller accompagner la maîtrise du feu par des moyens élévateurs, des grandes échelles, des nacelles sur lesquelles il faut mettre des moyens hydrauliques pour pouvoir contenir le feu", souligne encore Laurent Vibert. Mais les échelles mesurent seulement 30 mètres de long, quand les bras élévateurs articulés en atteignent 45. Le président américain Donald Trump a rapidement recommandé l'intervention de Canadair pour venir à bout de l'incendie. Mais il s'agit là en réalité d'une fausse bonne idée. Ces avions sont "techniquement inadaptés pour éteindre ce type d'incendie", a expliqué notamment la Sécurité civile sur Twitter. "Hélicoptère ou avion, le poids de l'eau et l'intensité du largage à basse altitude pourraient en effet fragiliser la structure de Notre-Dame et entraîner des dommages collatéraux sur les immeubles aux alentours", précise ce service du ministère de l'Intérieur.

Quels dommages sur quelles parties de la cathédrale ?

L'étendue des dommages à la suite de l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris est encore difficile à déterminer avec précision. La toiture, la charpente du toit et le clocher de l'édifice religieux se sont effondrés, tout comme la flèche d'une hauteur de 93 mètres.

La ville de Strasbourg propose à Paris son expertise

La ville de Strasbourg a proposé à Paris l'expertise de la Fondation de l'Oeuvre Notre-Dame, qui assure l'entretien de la cathédrale de Strasbourg depuis le XIIIe siècle, au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris.

"Nous proposons notre expertise, nos savoir-faire pour les reconstructions nécessaires. C'est évidemment un mise à disposition gratuite", a déclaré le maire de Strasbourg Roland Ries au cours d'une visite organisée mardi pour la presse des combles de la cathédrale de Strasbourg.

Créée par le chapitre de la cathédrale au début du XIIIe siècle, la Fondation de l'Oeuvre Notre-Dame est une structure unique en France pour sa longévité, son statut juridique et la transmission de son savoir-faire entre générations d'artisans qui travaillent à l'entretien et à la restauration de la Cathédrale de Strasbourg.


Vous aimerez aussi…

MUMA, Ravel les fruits rouges entre les verres
  • À la maison

Une visite guidée de 150 œuvres à domicile !

Difficile parfois de se faire entendre au sein des visites de groupes et d’y passer le temps souhaité devant les œuvres…  Cela peut engendrer une certaine forme de frustration pour les plus curieux d’entre vous, sans que vous ne puissiez y remédier. C’est là que la technologie du MUMA intervient. Mettre les œuvres au service du public, c’est leur objectif. Pour cela tout est mis en pratique : un panel de 150 œuvres est à votre disposition en ligne, avec des images en HD qu’on peut observer en détails ou encore avec un descriptif disponible en audioguide.

58-small

Mag 58 - Mars 2020

Magazine Arts in the City n°58 - Mars 2020   Au sommaire de ce numéro : En couverture : 60 expositions à voir absolument Dossier spécial : Les écoles d'art…

picasso vandalisé
  • Actu
  • Découverte

Un Picasso de plus de 20 millions d’euros vandalisé !

C’est une véritable malédiction ! Un portrait réalisé par Picasso, d’une valeur estimée à 20 millions de livres (23,5 millions d’euros), aurait été dégradé, samedi 28 décembre, à la Tate Modern de Londres.

Mag 56 - Décembre / Janvier 2020

Magazine Arts in the City n°56 - Décembre / Janvier 2020   Au sommaire de ce numéro : En couverture : Les expositions qui font rêver Dossier : Les plus belles expos…