Frans Hals

Fondation Custodia
Du 8 juin au 25 août 2019

Fondation Custodia -
Du 8 juin au 25 août 2019 //

  • Frans Hals, Enfants de la famille Van Campen avec une voiture turée par un bouc, vers 1623-1625
  • Frans Hals, La Famille Van Campen dans un paysage (fragment), vers 1623-1625
  • Frans Hals, Portrait d'un jeune garçon de la famille Van Campen (fragment), vers 1623-1625
  • Frans Hals, reconstitution du portrait de famille originel de Frans Hals par Liesbeth De Belie et Catherine Van Herck, incluant l'enfant peint par Salomon de Bray
  • Frans Hals, Portrait d'une famille néerlandaise, milieu des années 1630
  • Frans Hals, Portrait de famille dans un paysage, vers 1647-1650
  • Frans Hals, Portrait de famille dans un paysage, vers 1645-1648

 

Son nom est bien moins connu que celui de son compatriote Rembrandt, et pourtant Frans Hals a lui aussi révolutionné le genre du portrait pendant le Siècle d’or hollandais. Sa recherche du dynamisme et son traitement pictural audacieux lui valurent l’admiration des artistes de son époque, mais aussi celle des impressionnistes au XIXe siècle. Cette exposition est non seulement l’occasion de découvrir les œuvres de cet illustre peintre réputé pour ses portraits individuels et ses grandes compositions représentant les membres de la milice, mais surtout de pouvoir admirer, pour la première fois depuis 200 ans, les trois parties du monumental Portrait de la famille Van Campe présentées côte à côte. L’imposant groupe familial révèle le talent de l’artiste : les échanges de regards, les expressions faciales et la gestuelle des personnages peints sont représentés avec beaucoup de naturel et une spontanéité impressionnante. Ce fin observateur garde la physionomie de ses modèles intacte et nous amuse avec ses frimousses d’enfants malicieux.

This exhibition invites you to discover the painter Frans Hals who revolutionized the genre of portraiture during the Dutch Golden Age.


Vous aimerez aussi…

EmamnuelGatti
  • Gratuit
  • Insolite

GIF-SUR-YVETTE- Traces et Matrices

Château du Val Fleury
Jusqu'au 30 juin 2019

Sept graveurs belges et français ont réuni leur talent pour revenir aux origines afin de démêler notre présent. Véritable expérience, cette nouvelle génération d’artistes propose de faire revivre la gravure à travers des questionnements métaphysiques façonnés par leurs mains.

© DS
  • Contemporain

Lisières

Maison de l'Amérique Latine
Jusqu'au 24 juillet 2019

David Solis est profondément marqué par ses origines latinoaméricaines et particulièrement par la forêt verdoyante de son pays natal, qu’il place au cœur même de son œuvre.

@ Tentatives de Bonheur
  • Gratuit
  • Photo

Tentatives de bonheur - sentiment éphémère

Maif Social Club
Jusqu'au 26 juillet 2019

Douze artistes tentent d’apporter une réponse à l’utopie du bonheur, notion à la fois insaisissable, subjective et intime.

Dora Maar, Modèle féminin non identifié de dos, le buste dénudé, vers 1934, Collection Centre Pompidou, Paris© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-GP © ADAGP, Paris
  • Photo
  • Incontournable

Dora Maar

Centre Pompidou
Du 5 juin au 29 juillet 2019

Remarquable parmi tous, son style joue avec la lumière et « oblige les ombres à ne pas grimacer » disait Jacques Guenne.