Daniel Hourdé - Si près du Paradis

  • Entrée de la Chapelle en présence de 3 sculptures bronze et acier
  • Ensemble de 4 sculptures et la carcasse d'une barque en bronze
  • Si près du Paradis, feuilles de métal peintes 18 mètres
  • Si près du Paradis

 

Ses sculptures monumentales et ses installations vous mèneront jusqu’au paradis. Après son exposition retentissante « La Passerelle enchantée » sur le Pont des Arts en 2016, Daniel Hourdé a répondu présent à l’APHP (Assistance Publique Hôpitaux de Paris) et des Hôpitaux universitaires Pitié Salpêtrière Charles Foix, pour investir la Chapelle de la Salpêtrière.

Ce lieu historique a précédemment accueilli des artistes de renom, tels que Gérard Garouste, Anish Kapoor, Anselm Kiefer, Nan Goldin ou encore Ernest Pignon Ernest. « C’est pour moi une expérience passionnante et un challenge d’exposer dans un lieu d’une telle dimension architecturale persuadé des liens persistants entre le sacré et l’art de notre temps. » confie l’artiste.

L’œuvre de Daniel Hourdé dialogue avec l’architecture de la chapelle. Ses sculptures envahissent le magnifique édifice et influent sur notre déambulation, attirant le regard d’un point à un autre, le regard toujours tourné vers le ciel. Il faut alors prendre le temps de voir, de ressentir l’atmosphère si particulière que les sculptures instaurent au sein de cette confrontation avec l’espace. Au centre on découvre une installation de plus de 18 mètres de haut, aux couleurs éclatantes : plus de 1400 dessins anatomiques au fusain, imprimés sur des feuilles de métal attirées par la lumière et s’élevant vers la coupole. Quatre autres grandes sculptures monumentales et deux installations occupent les nefs. Parmi elles, une mystérieuse barque de bronze échouée au bord du royaume d’Hadès dont les naufragés semblent avoir fui vers le Paradis. Mais on ne vous dit en dit pas plus, car c’est à vous de découvrir les mystères de ses œuvres et d’en faire l’expérience de la vue par le corps, chacune d’elle est habitée et façonnée par les mains de l’artiste et leur aura résonne dans la chapelle.