Actu - Il sauve son village à 97 ans

  • © Ronnie Chua/Shutterstock
  • © Asiastock/Shutterstock
  • © Phuong D. Nguyen/Shutterstock
  • © Asiastock/Shutterstock
  • © Asiastock/Shutterstock
  • © Asiastock/Shutterstock
  • © Asiastock/Shutterstock
  • © pedphoto36pm/Shutterstock
  • © Asiastock/Shutterstock

 

Après un ancien bidonville de Malang transformé en magnifique arc-en-ciel par des étudiants pour faire face à la menace de destruction du gouvernement, c’est au tour d’Huang Yung-Fu de résister. À 97 ans, il a sauvé son village en le peignant de toutes les couleurs.

Alors que le gouvernement taïwanais menaçait de détruire son petit village dans le but d’y construire des buildings à perte de vue, ce Papy arc-en-ciel leur en a fait voir de toutes les couleurs. Sa méthode pacifique consiste à peintre les bâtiments de toutes les couleurs afin de redonner vie en peinture à son village.

Huang, aujourd’hui appelé affectueusement “Rainbow Grandpa” (Papy Arc-en-ciel), est pourtant né en Chine. Après avoir combattu dans la guerre sino-japonaise, mais aussi la Deuxième Guerre mondiale, il s’est également battu pour le parti nationaliste, contre le gouvernement communiste de Mao Zedong. Mais lorsque les nationalistes ont perdu, lui et 2 autres millions de personnes ont fui à Taiwan. C’est là-bas qu’il a été accueilli dans un petit village, tout juste construit à partir de rien, bâti pour les familles réfugiées et les membres militaires. Ce qui était censé n’être qu’une solution temporaire est finalement devenu sa maison. 40 ans plus tard, il est bien normal qu’une menace d’expulsion le fasse bondir : « Lorsque je suis arrivé ici, le village avait 1200 foyers et nous étions comme une seule grande famille » explique-t-il. Au fur et à mesure, beaucoup sont décédés, mais Huang n’ayant nulle part où aller s’est tourner vers l’art pour retrouver goût à la vie et soulager sa douleur, comme un refuge pour lui et ses proches.

Le succès de ses dessins était tel, que de nombreux signataires d’une pétition pour le sauver de la destruction se sont portés volontaires pour l’aider. Des touristes viennent désormais flâner autour des petits oiseaux peints sur son bungalow, de chats et d’autres animaux encore et ce village coloré est rapidement devenu à l’instar de Jodipan en Indonésie, le cœur de la nation. Encore une belle initiative créative qui donne du baume au cœur. Alors un grand bravo à Papy Arc-en-ciel !


Vous aimerez aussi…

© Festival International Jazz à Megève

Actu - Le Pass Culture en pleine expansion

Le Pass Culture, mesure phare du gouvernement qui garantit gratuitement l’accès à la culture aux jeunes, s’étend de plus en plus.

Crédit: Pierre Vauthey/Sygma/Sygma via Getty Images
  • Actu

Actu - Un musée Louis de Funès à Saint-Raphaël

À proximité immédiate de Saint-Tropez, un musée consacré à Louis de Funès va ouvrir ses portes le 31 juillet à Saint-Raphaël. Une heureuse nouvelle pour des milliers de Français.

PHOTO SERGE GUÉROULT
  • Scandale

Actu - Ces œuvres qui ont disparu...

Elles seraient aujourd’hui 50 000 à avoir été prêtées aux musées et aux administrations sans jamais avoir été retrouvées. Ces œuvres de l’État « égarées », brisées ou volées sont tout simplement mal inventoriées sans que personne ne s’en aperçoive.

photo © jack varlet - Yan Pei-Ming - Ornans
  • Actu

Actu – Le Musée Courbet à l’honneur

Le Président de la République s’est rendu hier à Ornans pour fêter le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet.