Les derniers jours de Dufy au MuMa

Musée d'art moderne André-Malraux
Du 18 mai au 3 novembre 2019

Dufy au MuMa

Ce sont ses derniers jours. L’exposition qui retrace la carrière et le talent de cet enfant du pays ne doit pas être manquée. Une mise en perspective, une recherche des jeux de lumière, les nuances de bleu, les différentes périodes de l’artiste, son évolution, tout est là. On regarde et on comprend pourquoi cette exposition est singulière. Oui, Raoul Dufy a eu plusieurs expositions au MuMa, mais celle-ci nous donne un nouveau regard sur l’artiste. On avance dans l’espace d’exposition en évoluant temporellement avec l’artiste, l’accompagnant dans sa représentation havraise intérieure. On reconnaît les débuts de l’artiste, marqués par ses premières influences : les impressionnistes et les post impressionnistes. Les couleurs sont vives, la toile est mouvementée. Comme un arrêt sur image, on imagine la scène : l’artiste couchant sur papier les baigneuses face à lui, la lumière et les bruits de la mer en fond. Plus les années passent et plus l’artiste se passe de son décor préféré pour ne le peindre que de mémoire. Les formes deviennent un peu moins certaines, laissant une place à l’imagination du spectateur. L’attachement au Havre est vibrant. La ville est sublimée et racontée par un artiste sans égal.

  • Vue in Situ - MuMa Le Havre
  • Vue in Situ - MuMa Le Havre (2)
  • Raoul Dufy, L'Estacade du casino Marie-Christine à Sainte-Adresse, vers 1906 © P. Richard Eells © Artists Rights Society (ARS), New York © ADAGP, Paris, 2019
  • Vue de l'exposition Raoul Dufy au MUMA ®Laurent LacheÇvre (1)
  • Cargo noir à Sainte-Adresse