Compiègne - Concept-cars

Château de Compiègne
Du 29 novembre 2019 au 23 mars 2020

Concept-cars, Beauté pure

Des voitures dans une exposition… On s’accordera sur le fait que cela n’est pas classique. Mais alors, que font ces jolies cylindrées au cœur des salons XVIII e du Palais impérial de Compiègne ? En véritables œuvres d’art, ces concept-cars sont des pièces uniques et spectaculaires, qui n’avaient pour la plupart jamais été présentées au public. Et pour cause, ce sont des exemplaires rarissimes, qui sont d’ordinaire détruits après leur création, un peu comme les modelés en cire qui précèdent la réalisation des sculptures iconiques, les dessins minutieux qui se cachent sous les plus grandes peintures, ou les précieux crayonnés des créations haute-couture. Un phénomène apparu dans les années 1910, réunissant designers et maîtres-carrossiers pour œuvrer dans le plus grand secret à la réalisation de ce que l’on surnomme des Dream Cars.

  • Giovanni Savonuzzi Chrysler-Ghia Streamline X « Gilda », 1955, Concept-car collection particulière
  • Enguerrand de Coucy De Coucy, 1948, Voiture de record
  • Paul Arzens L’Œuf, 1942, Concept-car Paris, musée des Arts et Métiers – CNAM, en dépôt au musée national de l’Automobile de Mulhouse
  • Louis Bionier Panhard Dynavia, 1948, Concept-car Mulhouse, musée national de l’Automobile
  • Vsevolod Bahchivandzhi REAF 50, 1950, Concept-car Riga, Motor Museum

 

Et quels bolides de rêve en effet ! Visionnaire, comme l’« Œuf » de Paul Arzens qui construisait en 1942 sa propre voiture électrique préfigurant sans le savoir nos petites citadines ultra-tendance d’aujourd’hui. Futuriste, comme la « Chrysler Streamline X Gilda », au design de fusée, inspiré de l’aéronautique et d’une sculpture abstraite de l’artiste Virgil Exner. Supersonique, comme le prototype de la « Jamais-Contente » qui fut le premier véhicule automobile à franchir le cap des 100 km/h. Autour de ces prototypes incroyables sont réunis des photographies, documents d’archives, dessins préparatoires, maquettes, révélant toute l’ampleur du travail artistique de créateurs de génie. On met le turbo pour s’y rendre !

Le Saviez-vous ? Le Château de Compiègne accueille en son cœur un musée bien singulier : le musée national de la voiture, qui n’est autre que premier musée au monde dédié à la locomotion, ouvert en 1927 !

Château de Compiègne
Du 29 novembre au 23 mars 2020
Place du Général de Gaulle, 60200 Compiègne


Vous aimerez aussi…

Le couturier Marc Bohan et la Princesse Grace de Monaco lors de l'inauguration de la boutique "Baby Dior" (avenue Montaigne a Paris)le 7 novembre 1967 : ici la princesse coupe le ruban. Elle porte un costume San Francisco de la collection automne-hiver1965 par Marc Bohan pour Dior  ---  Dress designer Marc Bohan and princess Grace of Monaco at opening of shop "Baby Dior" (avenue Montaigne in Paris) november 7, 1967
  • Mode
  • Photo

Grace de Monaco, princesse en Dior à Granville

Musée Christian Dior
Jusqu’au 5 janvier 2020

Le Musée Christian Dior rend hommage à Grace de Monaco, star hollywoodienne transformée en princesse. La rencontre de deux légendes.

Frida Khalo
  • Classique
  • Insolite

Le rêve d'être artiste au Palais des Beaux-Arts de Lille

Palais des Beaux-Arts de Lille
Jusqu'au 6 janvier 2020

Le Palais des Beaux-Arts de Lille vous explique comment devenir artiste.

DS8-CreditJCFourez
  • Spectacles
  • En famille

Lyon - Le Cirque Imagine

Cirque de Noël
Du 21 décembre 2019 au 5 janvier 2020

C’est désormais devenu un incontournable à Lyon : les dîners spectacle du Cirque Imagine. Un cirque d’un genre nouveau que l'on vous fait découvrir au plus vite !

3006608 Charles Chaplin in 'The Immigrant', 1917 (b/w photo); (add.info.: United States of America
Charles Chaplin in 'The Immigrant', directed by Charles Chaplin, USA 1917.
Charles Chaplin in 'Der Auswanderer', 1917); © SZ Photo;  out of copyright.
  • Classique
  • En famille

Nantes - Charlie Chaplin dans l’œil des avant-gardes

Musée d'Arts de Nantes
Jusqu'au 3 février 2020

Il nous a fait rire, sourire et il nous a touché aussi. Mais Nantes rend hommage à cet homme qui a marqué le XXe siècle, en montrant une facette moins connue : ses engagements.