Un Picasso de plus de 20 millions d’euros vandalisé !

  • Buste de femme

 

C’est une véritable malédiction ! Un portrait réalisé par Picasso, d’une valeur estimée à 23,5 millions d’euros, aurait été dégradé, samedi 28 décembre, à la Tate Modern de Londres.

L’œuvre aurait été lacérée, contraignant Tate Modern a retiré le tableau de ses salles d’exposition, le temps que des experts en évaluent les dégâts. La Tate reste ouverte pendant l’examen du tableau. L’auteur présumé de ce vandalisme a été « rapidement appréhendé », selon le musée. Il s’agirait d’un jeune homme âgé de 20 ans, originaire du nord de Londres. Il a assuré qu’il nierait être à l’origine de cette dégradation. Sa mise en détention provisoire sous caution a été refusée et il a été placé en détention, dans l’attente de son procès qui s’ouvrira fin janvier, devant un tribunal londonien.

Il s'agirait du portrait de la photographe Dora Maar, à la fois égérie, muse et compagne du peintre (1881-1973), a été vandalisée. Cette peinture à l’huile, réalisée en mai 1944 à Paris, serait l’œuvre intitulée « Buste de femme », d’après la BBC mais cette information n’a pas été confirmée par la Tate Modern ni par la police. Elle montre Dora Maar assise sur une chaise en métal et arborant un habit et un chapeau de couleur verte. Cette femme a occupé une place centrale dans la vie de l’artiste. C’était une photographe professionnelle surréaliste et une artiste française. Picasso la surnommait « la femme qui pleure ». Ils ont vécu ensemble une véritable passion amoureuse. Il l’avait rencontré par l’intermédiaire de Paul Eluard, à la terrasse du café parisien Les Deux Magots.

Ce n’est pas la première fois qu’un tableau de Picasso est la victime de méfaits. En 1999 déjà, une de ses toiles, représentant l’artiste et sa muse, Dora Maar, avait été dérobée. Elle a été retrouvée miraculeusement en 2019, soit 20 ans après avoir disparu sur le yacht d’un cheikh saoudien, à Antibes. Espérons que "Buste de femme" connaisse une destinée aussi favorable que le tableau de Picasso, volé en 1999 et miraculeusement retrouvé, ou encore que celle du tableau Le Rêve, qui a après avoir subi un coup-de-coude de la part de son propriétaire, a été vendu plus cher que prévu. En effet, au lieu de partir à 135 millions de dollars, il a été vendu à 155 millions de dollars. La malédiction pourrait donc se transformer en véritable bénédiction.

Découvrir la fabuleuse histoire du tableau miraculé du Rêve


Vous aimerez aussi…

©Jean-Phillipe Delhomme Instagram
  • Actu
  • Dessin

Impensable ! Un artiste en résidence Instagram au Musée d'Orsay

Musée d'Orsay
Année 2020

Le dessinateur Jean-Philippe Delhomme publiera chaque lundi, à 17h, sur le compte Instagram du Musée d'Orsay, un dessin mettant en situation des artistes que le Musée expose.

©Instagram lachhouk

Des artistes recyclent des déchets plastiques pour réaliser des robes impressionnantes

Le collectif La Chhouk composé de jeunes artistes Cambodgiens diffuse son art à travers d’hallucinantes robes confectionnées à partir de déchets plastiques. Original non ? C’est par le biais de la haute couture que le collectif désire sensibiliser la population du pays aux problèmes liés au recyclage ainsi qu’à la surconsommation des plastiques à usage unique.

Rome honours victims of the Holocaust

Rome rend hommage aux victimes de l’Holocauste

Les stolpersteine (terme allemand) dites pierres d’achoppement ou autrement dit « pierres sur lesquelles on trébuche » sont des petits pavés sur lesquels est disposé une plaque en laiton. Une initiative qui consiste à commémorer les victimes de l’Holocauste.

© Site officiel Paris Musées

14 musées parisiens offrent un accès numérique gratuit à 100.000 de leurs œuvres

Vous l’ignorez peut-être mais depuis le mercredi 8 janvier l’institution Paris Musées qui regroupe 14 musées et sites de la Ville de Paris a mis à disposition plus 100.000 reproductions numériques en haute définition des œuvres de leurs collections. Un libre accès complètement gratuit et sans aucune restriction !