Tommaso Protti à la Maison Européenne de la Photographie

MAISON EUROPEÉNNE DE LA PHOTOGRAPHIE
Jusqu’au 16 février 2020

  • Tommaso Protti, Amazônia
  • Terra Vermelha
  • Tommaso Protti, Amazônia
  • Tommaso Protti, Amazônia

 

C’est à un formidable voyage dans la jungle tropicale que nous convie la Maison Européenne de la Photographie cet hiver. Tommaso Protti, lauréat du 10 e Prix Carmignac du photojournalisme – consacré cette année à l’Amazonie et aux enjeux liés à sa déforestation – présente l’exposition Amazônia, fruit de plusieurs mois de travail aux côtés du journaliste britannique Sam Cowie avec lequel il a parcouru plusieurs milliers de kilomètres à travers la jungle.

Ensemble, ils ont rencontré les communautés traditionnelles qui tentent de survivre, les activistes indigènes luttant pour la protection de la forêt, ainsi que de nombreux Vénézuéliens fuyant la guerre des cartels, contraints de vivre dans des camps de fortune. « Je souhaitais illustrer les transformations sociales en dénonçant le massacre et la destruction qui ont actuellement lieu dans la région », explique Tommaso Protti.

Leur reportage dresse le portrait d’une Amazonie brésilienne contemporaine rongée par les crises sociales et humanitaires et l’inexorable destruction de la forêt tropicale. Le photojournaliste porte un regard sans préjugés sur les paysages, les modes de vie et les habitants de l’une des dernières grandes forêts tropicales de la planète.

Ses clichés en noir et blanc nous emmènent au cœur de la forêt, à la rencontre de gardes forestiers impuissants face aux exploitants forestiers illégaux, de paysans sans terre regroupés dans des camps, d’orpailleurs clandestins se soulant dans un bar d’une ville minière, d’un jeune homme assassiné gisant dans la rue, probablement victime du trafic de drogue, d’un sans-abri avançant dans des eaux remplies d’ordures, ou encore d’enfants jouant derrière une chute d’eau. Autant de témoignages touchants d’une région profondément troublée.

Le saviez-vous ?

La forêt tropicale amazonienne perd l’équivalent de la surface d’un terrain de football chaque minute qui s’écoule. Selon les scientifiques, elle aurait aujourd’hui atteint un seuil critique et pourrait ne plus jamais se reconstituer si la déforestation se poursuivait à ce rythme.

Tommaso Protti’s pictures portray life in modern day Brazilian Amazon, where social and humanitarian crises overlap with the ongoing destruction of the rainforest.

MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE
Jusqu’au 16 février 2020
5/7 rue de Fourcy, 75004 – M° Saint-Paul (1)
Mer. et ven. 11h-20h, jeu. 11h-22h, sam. et dim. 10h-20h. Fermé lun. et mar.
Tarif : 10 € - TR 6 €