Faites vos courses au Supermarché des images du Jeu de Paume

Jeu de Paume
Du 11 février au 7 juin 2020

  • Rosler Martha, Cargo Cult
  • Gonzalez Maximo, Degradation
  • Cuevas Minerva, Horizon II
  • Andreas Gurskyc, Amazon
  • Chia Chuya, Le Supermarché des images
  • Samuel Bianchini, Visible Hand, 2016

 

Écrans de télévision, d’ordinateur et de smartphone, panneaux publicitaires, magazines… Nous vivons dans un monde saturé d’images, submergés quotidiennement par un flux visuel éreintant. La nouvelle exposition du Jeu de Paume nous propose de découvrir la fabrique de ces images qui structurent en profondeur notre regard.

Élaborée avec l’aide du philosophe Peter Szendy, qui a étudié la mise en circulation et la marchandisation générale des images dans son essai Le supermarché du visible, l’exposition propose une plongée vertigineuse dans l’économie des images, surnommée « iconomie », de leur stockage à leur gestion, en passant par leur transport, leur poids et leur valeur.

C’est un supermarché d’un genre nouveau qui s’offre à vous ici, où les multitudes de vendeurs d’images tentent de captiver votre regard au fil des allées. Une soixantaine d'œuvres de 50 artistes provenant des quatre coins du monde interrogent le devenir de la visibilité à l’ère de l’iconomie globalisée, tout en proposant des points de vue critiques et des perspectives inattendues.

Geraldine Juárez interroge la manière dont les gigantesques stocks de données s’approprient notre propre image. Andreas Gursky dénonce la saturation d’objets dans les espaces de stockage géants des grandes multinationales. Les supports les plus divers sont abordés au fil du parcours.

Jeff Guess dissèque les millions de pixels qui forment les images numériques. Ana Vitória Mussi crée une installation conceptuelle à partir de négatifs photographiques. Le groupe Disnovation.org imagine quant à lui une œuvre conçue à partir de films piratés.

Une exposition engagée qui vous donnera peut-être envie de crée vos propres images.

Le saviez-vous ?

Trois milliards : c’est le nombre hallucinant d’images qui seraient partagées chaque jour sur les réseaux sociaux. D’autres études affirment même que nous prendrions plus de photos aujourd’hui en l’espace de deux minutes qu’il n’en a été pris durant tout le XIX e siècle !

Images are everywhere ! The Jeu de Paume transforms itself into a huge visual supermarket that questions the way images are made and how we consume it.

Jeu de Paume
Du 11 fév. au 7 juin 2020
1 place de la Concorde, 75008 – M° Concorde (1)
Du mar. au dim. 11h-19h, le mar. jsq 21h
Tarif : 10 € - TR : 7,50 €