Lewis Trondheim fait des histoires

Cité internationale de la Bande-dessinée et de l'image
Jusqu'au 10 mai 2020

  • Dessin d’observation inédit (page de carnet)
  • Page extraite du projet resté inédit Ouo (2004-2005)
  • Page 1 de la première version de Capharnaum, inédite (1994)
  • Illustration de couverture de l’album Les Herbes folles, 2019
  • Case tirée de la série Ralph Azham, planche 385
  • Couverture dépliée de La Fin du monde, 2008
  • Trondheim chevauchant un dinosaure. Extrait de La Malédiction du parapluie
  • Détail de la couverture de l’album Monstrueux Bazar, 1999
  • Planche 55 de l’album Approximativement, 1995

 

On connaît tous la bande-dessinée traditionnelle sur papier mais la BD sur Instagram et pour smartphone devient de plus en plus en vogue. Lewis Trondheim, auteur d’une des œuvres les plus vastes de la BD moderne, avec 180 albums à son actif, se positionne sur ce nouveau champ de création en élaborant des bandes-dessinées pour les réseaux sociaux, telles que Les Herbes Folles. Il s’essaie à tous les genres : jeunesse, western, polar, ou encore heroïc fantasy, touchant à la fois un public adulte et des jeunes lecteurs.

Le style de cet artiste qui a reçu le Grand Prix de la Ville d’Angoulême en 2006, est reconnaissable entre tous par son aspect zoomorphique – ses personnages humains présentent souvent des aspects animaliers – et par ses couleurs chaleureuses et attrayantes comme dans la série Ralph Azham, où un arbre au feuillage mordoré surplombe une cascade bleu roi. Cette toute première rétrospective dédiée à ce maître incontesté du 9e art présente l’ensemble de son univers artistique à travers 150 planches, illustrations et carnets originaux. Vous découvrirez ou redécouvrirez son personnage fétiche, Lapinot, un lapin à forme humaine, dans un univers digne de Spirou et Fantasio, des illustrations de couvertures d’albums qui n’ont jamais été publiées ainsi que des dessins d’observation. Quatre projets restés inédits ont été numérisés et sont donnés à voir sur écrans comme « Williard Watte » ou « Ouo ». Lewis Trondheim, qui avait toujours refusé d’être exposé jusqu’ici, s’est impliqué de manière inédite dans cette exposition, allant jusqu’à participer à sa mise en scène pour un résultat spectaculaire.

CITÉ INTERNATIONALE DE LA
BANDE-DESSINÉE ET DE L’IMAGE
Jusqu’au 10 mai 2020
Quai de la Charente,
16000 Angoulême


Vous aimerez aussi…

Vue de l'exposition Marc Petit - Airial Galerie
  • Sculpture
  • Gratuit

Mimizan - Marc Petit, sculptures de génie

Airial Galerie
Jusqu'au 4 octobre 2020

Collection permanente // Saviez-vous que Marc Petit, artiste originaire du Lot né en 1961, fait partie des plus grands sculpteurs mondiaux actuels ? À l’âge de quatorze ans, le jeune prodige…

© DR
  • Contemporain
  • En famille

 Nantes - Les machines de l'île

Île de Nantes, Parc des Chantiers
De Février à Décembre

Dans la nef des anciens chantiers navals de Nantes dorment de drôles d'animaux fantastiques. Un héron de 8 m d’envergure y cohabite avec une fourmi géante, un calamar à rétropropulsion et même une…

29 juillet 2019 - Utagawa Kunisada (1786 - 1864) 
Yoku ure sô, le type pas très demandé, de la série Tôsei sanjûni sô, Physiononie 32 types dans le monde moderne
signé Gototei Kunisada ga, Editeur Nishinomiya Shinroku (Gangetsudô), 1821-1822
nishiki-e, oban horizontal 38,8 x 26,5 cm 

Photo: Christian Moutarde
  • Classique

Les grands maîtres du Japon à l'Hôtel de Caumont d'Aix-en-Provence

Hôtel de Caumont - Centre d’Art d’Aix-en-Provence
Jusqu’au 22 mars 2020

150 estampes japonaises de la collection Georges Leskowicz sont présentées pour la première fois en France.

DS8-CreditJCFourez
  • Spectacles
  • En famille

Lyon - Le Cirque Imagine

Cirque de Noël
Du 21 décembre 2019 au 5 janvier 2020

C’est désormais devenu un incontournable à Lyon : les dîners spectacle du Cirque Imagine. Un cirque d’un genre nouveau que l'on vous fait découvrir au plus vite !