FERMETURE EXCEPTIONNELLE - Chagall, Modigliani, Soutine au Musée d'art et d'histoire du judaïsme

Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
Jusqu'au 23 août 2020

  • Sonia Delaunay, Philomène, 1907
  • Sonia Delaunay, Prismes électriques, 1913-14
  • Chagall, Le Père, 1911
  • Moïse Kisling, Nu cubiste, 1918
  • Alice Halicka, Nature morte cubiste, 1915
  • Mondzain, La Faim, 1914
  • Modigliani, La chevelure noire, dit aussi Jeune fille brune assise
  • Modigliani, Portrait de Moïse Kisling

 

Paris pour École

En quête d’émancipation politique, sociale ou religieuse, de nombreux artistes d’Europe de l’Est, pour beaucoup juifs, quittent leur terre natale au début du siècle dernier pour rejoindre Paris, terre promise des créateurs du monde entier. Seuls quelques-uns deviendront des stars de l’art moderne – Marc Chagall, Chaïm Soutine ou Amedeo Modigliani –, d’autres acquerront une certaine notoriété, comme Ossip Zadkine, Michel Kikoïne, Jules Pascin, Jacques Lipchitz, Louis Marcoussis, Chana Orloff et Moïse Kisling. Mais la grande majorité restera à jamais dans les limbes de l’histoire de l’art.

Ces artistes étrangers, venus d’horizons différents et développant des esthétiques très diverses, ont été rassemblés dès les années 20 sous l’appellation d’« École de Paris ». L’exposition retrace pour nous l’histoire de ce mouvement incontournable du XXe siècle à travers une exposition événement, rendue possible grâce à des prêts exceptionnels du Centre Pompidou. 130 œuvres et de nombreux documents inédits nous permettent de découvrir cette génération d’artistes juifs arrivés à Paris entre 1900 et 1914. Fauves, cubistes, futuristes, abstraits... les étrangers installés à Paris participent alors pleinement aux avant-gardes artistiques, aux frontières souvent perméables.

On plonge d’emblée dans l’effervescence du Paris cosmopolite du début du siècle dernier, dans les cafés animés de Montparnasse et les ateliers de la Ruche ou de la cité Falguière, véritables pépinières de talents. De l’expérience de la Grande Guerre aux soirées mémorables des Années folles, en passant par les salons qui déchaînent les critiques et les attaques antisémites, l’exposition nous fait revivre une page d’histoire passionnante. On redécouvre les visages étirés peints par Modigliani, les couleurs criardes des œuvres bariolées de Chagall, les expérimentations électriques de Sonia Delaunay ou encore les œuvres cubistes de Moïse Kisling.

Le saviez-vous ?

La Ruche est une cité d’artistes fondée à Paris dans le XVe arrondissement par le sculpteur et philanthrope Alfred Boucher en 1902. Le bâtiment conçu par Gustave Eiffel, dont la forme rappelle celle d’une ruche, accueille environ deux cents créateurs qui partagent cent quarante ateliers. Parmi les artistes célèbres passés par ici, on compte Marc Chagall, Chaïm Soutine et Ossip Zadkine.

Many foreigner artists have participated to the reputation of Paris in the early 20th century. The Musée de l’histoire et de l’art du judaïsme presents tells us their uniquer story throught artworks that shaped modern arts.

Vous voulez en savoir plus sur l'exposition ? On vous présente un des chefs-d’œuvre de Sonia Delaunay...