FERMETURE EXCEPTIONNELLE - L'exposition Christian Jaccard au Centre Pompidou

Centre Pompidou
Jusqu'au 25 mai 2020

  • Boîte bleue contenant 13 outils, 1972 - 1973 - Christian Jaccard - Centre Pompidou
  • Anonyme calciné, Figure 19ème, 1980 - Christian Jaccard - Centre Pompidou
  • Combustion, 1981 - Christian Jaccard - Centre Pompidou
  • Caisse PVC, 1999 - Christian Jaccard - Centre Pompidou
  • Combustion II, 1989 - Christian Jaccard - Centre Pompidou
  • Caisse PVC, 1999 - Christian Jaccard - Centre Pompidou

 

LE MAGICIEN DU FEU

La plupart des artistes manient la peinture, le plâtre, le bois ou le métal. Christian Jaccard, artiste franco-suisse pour le moins atypique, leur préfère le feu et les cordes. Le Centre Pompidou, qui a reçu en 2017 une donation exceptionnelle de la part de l’artiste, nous propose de redécouvrir son œuvre, des années 1970 à 2008. L’occasion de faire plus ample connaissance avec un artiste inclassable qui manipule les éléments tel un magicien. C’est lors des week-ends louveteaux que Christian Jaccard découvre la beauté fascinante des feux de camps et s’initie à l’art des nœuds – deux pratiques qui ne le quitteront plus. Décidément différent des enfants de son âge, il se passionne petit à petit pour les déchets industriels, les traces et les empreintes, collectionne des fossiles et devient graveur chromiste dans une imprimerie typographique. Au début des années 1960, Christian Jaccard commence à réaliser des œuvres à partir de pigments, de feu ou de nœuds, remplaçant le pinceau par des outils et des cordelettes, interrogeant ainsi en profondeur les pratiques picturales et sculpturales traditionnelles

Inspiré par le feu, il expérimente la technique de la combustion et soumet à la chaleur lente des toiles anonymes peintes entre le XVIIe et le XXe siècle, modifiant en profondeur ces œuvres attaquées par le feu. Saisi par une éruption du Vésuve lors d’un séjour en Italie, il réalise la série « Rouge émis » dans laquelle il fait dialoguer de manière inédite la peinture et le feu. Il sort progressivement de son atelier à partir des années 1980, s’essayant au land art en 1984 avec son impressionnant « chemin de Cendres » puis expérimentant dans des lieux en déshérence, comme des friches industrielles, dans les années 2000. On se laisse happer par ses nœuds, ses ligatures, ses traces, ses empreintes, ses pliages, ses tressages et ses estampages, matériaux bruts dont émane quelque chose d’organique et d’intense. Une véritable découverte !

Fire magician, Christian Jaccard creates impressive paintings, sculptures and installations with unusual elements - espacially flames and cords. A real discovery !


Vous aimerez aussi…

Coucher de soleil Turner
  • Incontournable
  • Classique

 FERMETURE EXCEPTIONNELLE - Visite guidée vidéo de l'exposition "Turner, peintures et aquarelles" au musée Jacquemart-André

Musée Jacquemart-André
Jusqu'au 20 juillet 2020

Revivez la fabuleuse aventure artistique de ce coloriste prodigieux et visionnaire qu’était William Turner, du jeune peintre autodidacte fasciné par Rembrandt et Poussin, à l’artiste audacieux à la technique exceptionnelle guidé par l’observation aigüe du monde qui l’entoure.

©Hannah ASSOULINE/Opale/Leemage
  • Gratuit

FERMETURE EXCEPTIONNELLE - Pascal Quignard à la Bibliothèque François Mitterand

BNF - FRANÇOIS MITTERAND
Du 8 avril au 7 juin 2020

Figure incontournable de la littérature contemporaine française, Pascal Quignard a pour habitude de brûler l’essentiel de ses manuscrits une fois l’œuvre publiée.

©Fondation Claude Monet, Giverny Droits réservés (9)
  • Classique

FERMETURE EXCEPTIONNELLE - Giverny - Chez Monsieur Monet

Fondation Claude Monet
Réouverture le 1er avril 2020

On se croirait arrivé au Paradis. La paisibilité du Jardin d’Eau, la lumière pâle et douce de la Normandie, si chère à Monet, et la richesse de ses floraisons s’emparent de vous, comme dans un rêve.

A staged photo of ten students, Aisha Ali Ibrahim (17), Aisha Abacha (17), Hadiza Mustapha (17),  Amina Bashir (16), Zainab Musa Usman (19),  Hadiza Alhaji bukar (17), Fatima bulama (18), Aisha Abubakar Aisami (17),  Ruth Andrews (18), and Aisha Bakari (17) of Shehu Sanda Kyarimi school. Maiduguri, Nigeria, 2017. A series created for the theme "Borders" for the World Press Photo Joop Swartz Masterclass.
  • À la maison
  • Photo

Découvrez en ligne l'expo "Croyances" à l'Institut des Cultures de l'Islam

INSTITUT DES CULTURES DE L’ISLAM
FERMETURE EXCEPTIONNELLE

Seize artistes photographes et vidéastes interrogent la puissance évocatrice des croyances dans une exposition collective à l’Institut des Cultures de l’Islam.