* Les Olmèques et les cultures du Golfe du Mexique au Musée du quai Branly

Musée du quai Branly - Jacques Chirac
Jusqu'au 25 juillet 2021

  • Sculpture de femme olmèque
  • Sculpture Olmèque
  • Sculpture olmèque
  • Figurines d'une offrande olmèque
  • Sculpture olmèque

 

5

Au cœur d’une grande civilisation

C’est vers 1600 avant notre ère, dans la plaine côtière au sud des États mexicains actuels de Veracruz et de Tabasco, que se développe la culture olmèque, s’imposant au fil des siècles comme l’une des plus importantes de l’histoire précolombienne.

Pour la première fois en Europe, le musée du Quai Branly-Jacques Chirac dévoile la richesse culturelle de la civilisation olmèque et son influence au-delà de ses frontières. Plus de 300 pièces exceptionnelles révèlent la multiplicité des traditions artistiques, des croyances et des langages de la civilisation olmèque, de 1600 avant notre ère à 100 après Jésus-Christ, ainsi que de celles qui l’ont suivie. Caractérisée par sa capacité à transmettre, au travers d’objets décoratifs et religieux, ses valeurs symboliques et idéologiques à de nombreux groupes parlant différentes langues et vivant dans des régions éloignées, la culture olmèque continue de fasciner.

L’exposition revient sur les débuts de la vie villageoise et de l’urbanisation citadine, l’apparition des premières formes d’écriture, les premiers grands centres cérémoniels ainsi que les pratiques rituelles olmèques, parmi lesquelles les offrandes, faites aussi bien dans des lieux naturels que dans des temples ou des contextes funéraires. Vous serez fascinés par la puissance de cette culture qui a influencé une partie du territoire mésoaméricain, tant d’un point de vue économique, social et politique qu’intellectuel et artistique. C’est avec émerveillement que l’on découvre les plus beaux exemples de l’art statuaire préhispanique et certaines des réalisations les plus importantes des sites de San Lorenzo et de La Venta. Une civilisation qui, bien qu’éteinte, continue de briller.

Le saviez-vous ?

Le mot olmèque vient du mot nahuatl Olmán qui signifie « pays du caoutchouc ». Les Olmèques utilisaient en effet le latex issu de différentes plantes pour fabriquer toutes sortes d’objets. Des balles de caoutchouc servant à des jeux ont été retrouvés à El Manatí, site proche de San Lorenzo.