* Exposition La vie moderne : redécouvrez les chefs-d'oeuvre du Musée d’Art Moderne de Paris

Musée d'Art Moderne de Paris
Jusqu'au 30 septembre 2020

  • Chefs d'oeuvre du Musée d'art moderne de Paris

 

1

Un formidable panorama de l’art moderne

Installé dans un palais emblématique de l’architecture des années 1930, entre les Champs-Elysées et la Tour Eiffel, le Musée d’Art Moderne de Paris est l’un des plus grands musées d’art moderne et contemporain de France.

Riches de plus de 15 000 œuvres, ses collections proposent un panorama des grands courants artistiques du XXème siècle à aujourd’hui, à travers des œuvres signées des artistes majeurs de l’histoire de l’art récente.

La liste fait rêver : Pablo Picasso, Henri Matisse, Raoul Dufy, Fernand Léger, Amedeo Modigliani, Marc Chagall, André Derain, Pierre Bonnard, Robert et Sonia Delaunay, Édouard Vuillard, Francis Picabia, Hans Hartung, Gerhard Richter, Zao Wou Ki, Daniel Buren, Christian Boltanski et Yan Pei-Ming …

Du cubisme au cinétisme, en passant par le surréalisme, le nouveau réalisme et l’arte povera, chacun trouvera son bonheur dans cet impressionnant dédale où l’on aime se perdre pour mieux redécouvrir les grandes tendances artistiques du siècle passé.

Le saviez-vous ?

Créé en 1937 à l’occasion de l’Exposition internationale des arts et techniques dans la vie moderne, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris partageait à l’origine les espace du Palais des musées d’art moderne, aujourd’hui rebaptisé Palais de Tokyo, avec le Musée d’art moderne national, aujourd’hui installé au Centre Pompidou.

MUSÉE D’ART MODERNE DE LA VILLE DE PARIS
Collections permanentes / Réouverture prévue courant juillet 2020
11 avenue du Président Wilson, 75116 - M° Iéna (9) - Du mar. au dim. 10h-18h - Accès gratuit aux collections permanentes

 

Trois œuvres à ne pas manquer

La Fée Electricité de Raoul Dufy (1937)

  • Raoul Dufy, La Fée Electricité

 

1

Commandée par la Compagnie parisienne de distribution d’électricité pour le hall du Palais de la Lumière et de l’Électricité à l’occasion de l’Exposition internationale de 1937, cette fresque monumentale de Raoul Dufy est l’une des œuvres phares du Musée d’art moderne depuis son installation en 1964. Le peintre y raconte l’histoire de l’électricité et de ses applications, depuis les dieux de la mythologie antique jusqu’aux scientifiques qui ont participé à son développement, sur une surface de 600 m2.

 

Rythme n°1 de Robert Delaunay (1938)

  • Robert Delaunay, Rythme n°1

 

1

Influencé par les théoriciens de la couleur, Robert Delaunay se lance dès le début du XXème siècle dans la quête d’une nouvelle forme de peinture, fondée sur la loi des contrastes de couleurs. Ses compositions inspirées du cubisme retranscrivent l’effervescence du monde moderne en donnant l’illusion du mouvement. Peint en 1938, Rythme n°1 constitue l’aboutissement des recherches plastiques de Delaunay et renouvelle l’art abstrait grâce à ses cercles colorés qui s’épousent et s’entrechoquent.

 

Nu dans le bain de Pierre Bonnard (1936)

  • Pierre Bonnard, Nu dans le bain

 

1

Pierre Bonnard n’a cessé de peindre son épouse, Marthe, modèle dont il a fait l’incarnation de la jeunesse et de la sensualité. Il la représente en train de faire la sieste, déjeuner, jouer avec le chien ou encore prendre son bain. Comme dans Nu dans le bain, peint en 1936, où Bonnard semble diluer le corps de sa compagne dans un bain de lumière. Telle un caméléon, Marthe se fond dans le décor de ce tableau qui privilégie les accords audacieux de couleur et de lumière.