La première exposition du Centre Pompidou en réalité virtuelle

Centre Pompidou

  • Bleu I
  • Bleu II
  • Bleu III

 

3

Après avoir lancé son premier jeu vidéo, Prisme 7, le Centre Pompidou a poursuivi l'introduction des nouvelles technologies dans ses collections permanentes et dévoile, en juin dernier, sa première exposition en réalité virtuelle, gratuite et accessible à tous, consacrée aux trois Bleus de Joan Miró, une plongée dans un univers onirique extrêmement poétique. Il célèbre la première exposition des Bleus à la galerie Maeght de Paris, en 1961, cinquante-neuf ans après.

Découvrir la première visite virtuelle du Centre Pompidou

Cette visite virtuelle permet d'approcher de très près l'impressionnant triptyque du peintre espagnol, un monument emblématique de la collection du Centre Pompidou, baigné d'un fond uniformément bleu qui nous immerge totalement dans la "couleur de ses rêves", et d'en apprécier pleinement chaque détail, en zoomant sur l'oeuvre puis en s'en éloignant progressivement. Cette couleur intense, traditionnellement synonyme de vision céleste et donc de sérénité, nous invite à la contemplation et nous procure un apaisement certain. Seuls huit points noirs aux contours vagues et une barre rouge viennent perturber ce paysage monochrome, dans une mise en scène minimaliste, renforçant ainsi la prédominance du bleu dans l'oeuvre et asseyant son aspect méditatif.

Miró a commencé la réalisation de ce travail titanesque en février 1960 et ne l'a achevé qu'en mars 1961, soit plus d'un an après et le résultat est au rendez-vous puisque chacun des Bleus mesure 270 sur 355 cm. Il reconnaît lui-même avoir "mis beaucoup de temps à les faire. Pas à les peindre, mais à les méditer. Il m’a fallu un énorme effort, une très grande tension intérieure, pour arriver à un dépouillement voulu. L’étape préliminaire était d’ordre intellectuel… C’était comme avant la célébration d’un rite religieux, oui, comme une entrée dans les ordres. Vous savez comment les archers japonais se préparent aux compétitions ? Ils commencent par se mettre en état, expiration, aspiration, expiration – c’était la même chose pour moi. "

On ressort de cette visite virtuelle, menée avec la même expertise qu'une exposition visible en direct depuis le Centre Pompidou, complètement zen et rasséréné.


Vous aimerez aussi…

Jim Kay a réalisé les illustrations de Harry Potter dans les toutes nouvelles éditions de Bloomsbury.
  • À la maison
  • Littéraire

Une exposition virtuelle sur Harry Potter à découvrir gratuitement

British Library

Vous êtes un fan de la saga Harry Potter et vous ne manquez aucun film diffusé tous les mardis soir sur TF1 en cette période de confinement ? Nous avons une nouvelle qui devrait vous réjouir : l'exposition "Harry Potter: Une histoire de la magie", organisée à la British Library à l'occasion du 20e anniversaire du premier tome des aventures imaginées par J. K. Rowling, est disponible gratuitement en ligne sur la plateforme Google Arts & Culture.

Louvre
  • À la maison
  • Numérique

Le Louvre : d'une forteresse médiévale à un musée

Musée du Louvre

Le musée du Louvre vous manque ? Profitez en pour vous plonger dans son histoire. "Si je vous disais que le musée du Louvre n'a pas toujours été un musée. Si je vous disais qu'à la base c'était un château fort qui a été construit sur Paris pour protéger la ville des envahisseurs", commence le YouTubeur Nota Bene sur la chaîne YouTube du musée.

Figurines de Lewis British Museum
  • Actu
  • À la maison

Le British Museum met en ligne 300 000 nouvelles d'œuvres de ses collections

British Museum

4,5 millions œuvres du British Museum sont désormais accessibles en ligne gratuitement, soit la moitié des collections du célèbre musée !

© Musée des Impressionnismes
  • Classique
  • À la maison

On a testé pour vous : la visite virtuelle du Musée des Impressionnismes

Musée des Impressionnismes

Est-ce que Claude Monet se doutait du rayonnement international qu’il allait prodiguer à la petite ville normande de Giverny en s’y installant en 1883 ? Probablement pas ! On la considère pourtant aujourd’hui comme le berceau de l’Impressionnisme avec l’un des plus grands musées consacrés au mouvement, le Musée des Impressionnismes.