INHA
INHA

Exposition Pharaon, Osiris et la momie au musée Granet d'Aix-en-Provence

Musée Granet
Du 19 mai au 26 septembre 2021

  • Tête d'un pharaon attribuée à Apriès (589-570 av. J.‐C.), XXVIe dynastie
  • Stèle d'Isetmedinakht, vers la première moitié du VIIe s. av. J.‐C.
  • Momie de Varan du Nil, époque ptolémaïque
  • Faucon Horus sur son pavois, enseigne miniature Basse époque
  • Vase à statuettes de serviteurs funéraires, XIXe‐XXe dynastie, XIIIe‐XIIe s. av. J.‐C. Egypte
  • Fragment de stèle à Osiris et aux divinités associées Probablement règne de SéthiIer (vers 1294-1279 avant J.-C.)

 

6

La grande pyramide de Khéops et ses bas-reliefs, un sarcophage mystérieux ou l’impressionnant colosse de pharaon en granite rose royal de deux mètres de hauteur issu de la lignée des Ramsès, qui ne se déplace que rarement en dehors du Louvre… Que de trésors réunis dans cette somptueuse exposition !

Lors de votre déambulation au cœur des sculptures et des amulettes funéraires de cette civilisation multimillénaire, arrêtez-vous un instant face à l’extraordinaire momie de varan du Nil – d’époque ptolémaïque – dont on pourra découvrir pour la première fois la vue en coupe, permettant de pénétrer dans le plus grand secret des embaumements. Avec 200 objets inestimables de l’Égypte antique, l’exposition revient sur cette période faste dont le musée Granet possède l’une des plus grandes collections au monde, un patrimoine pharaonique exceptionnel de près de 150 œuvres, des richesses insoupçonnées qui appartiennent au patrimoine aixois depuis plus de deux siècles. Isis, la « grande magicienne », sœur et épouse d’Osiris, ainsi que son fils Horus, se montreront au public à la fois par le cintre de stèle du musée Granet, des amulettes comme celle « d’Horus sur les crocodiles » ou au travers du précieux buste d’Osiris en pierre du Louvre, nous offrant ainsi une image détaillée de ces dieux majeurs du panthéon égyptien. Immanquable lors de votre visite, le Livre des morts, un immense papyrus funéraire de dix-huit mètres de long qui nous plonge dans le monde étrange et séduisant de la pensée funéraire pharaonique.

Des pièces extraordinaires entourées par un dispositif pédagogique, mêlant jeu vidéo en 3D, décryptage des hiéroglyphes et restaurations d’objets spectaculaires. Un événement rarissime qui rend à l’ancienne capitale de la Provence cet incomparable parfum d’Antiquité qui fit sa gloire du XVIe au XIXe siècle. Nul doute que Champollion aimerait y revenir.

Photos de l'exposition :

  • Exposition Pharaon, Osiris et la momie
  • Exposition Pharaon, Osiris et la momie
  • Exposition Pharaon, Osiris et la momie
  • Exposition Pharaon, Osiris et la momie

 

4

Le saviez-vous?

En 1798, des soldats français découvrent à Rosette, dans le delta du Nil, une pierre noire gravée de trois textes dont l’un en grec ancien, un autre en démotique – une écriture égyptienne tardive – et le troisième en hiéroglyphes. Près de 25 ans plus tard, c’est Champollion qui le premier déchiffrera ces étranges symboles, découvrant alors les noms de Cléopâtre, Ramsès et Thoutmosis, le 14 septembre 1822. L’émotion le fait alors sombrer dans un état d’inconscience. Jean-François Champollion meurt de surmenage dix ans après cette extraordinaire découverte, à 42 ans, au milieu des honneurs, après avoir enfin visité l’Égypte, le pays de ses rêves.

Réservation obligatoire

Lien de réservation

MUSÉE GRANET
Du 19 mai au 26 septembre 2021
Place Saint-Jean-de-Malte,
13100 Aix-en-Provence



INHA