* Rodin en son jardin, une jolie promenade au gré des sculptures et de leurs tirages

Musée Rodin
Jusqu'au 29 novembre 2020

  • Rodin sur les marches de l'hôtel Biron
  • L'hôtel Biron, côté cour
  • Le baiser (marbre) au salon de la Société Nationale des Beaux-Arts
  • Rodin consultant ses papiers dans l'hôtel Biron

 

4

Sculptures en photo

Envie de profiter de ce magnifique temps tout en contemplant de belles œuvres d'art ? Venez visiter le jardin du musée Rodin, où sont parsemées différentes photographies d’archive de l’artiste et de ses œuvres. Ces trente-cinq tirages issus des commandes du sculpteur sont exposés en plein air, dans les allées fleuries et sous les marronniers.

Dans la cour d’honneur, de premiers clichés dévoilent des vues de l’hôtel Biron, cette belle bâtisse baroque où s’est installé Rodin entre 1908 et 1917. On découvre un jardin défraichi, laissé à l’état sauvage, à l’inverse de l’actuel jardin à la française où la pelouse et les haies sont soigneusement tondues. Dans le sous-bois, les tirages accompagnent ainsi les bronzes du jardin, comme ceux des Bourgeois de Calais et de Victor Hugo.

Plus loin dans l’allée, une série de photographies présente le regard de quatre photographes expérimentaux sur les sculptures de Rodin : certaines images les mettent en valeur par des jeux de lumières qui font ressortir les volumes et les courbes des corps. Des tirages de Jacques-Ernest Bulloz les présentent colorisés, d’autres d’Eugène Druet les mettent en scène dans l’atelier. Tant d’inspirations qui dévoilent une réflexion commune sur la lumière dans la sculpture et la photographie. Des tirages qui révèlent également le désir de Rodin d’assurer sa promotion et de documenter son travail pour la postérité.

  • Vue de l'hôtel Biron, depuis le bassin
  • Vue du jardin, depuis l'hôtel Biron
  • Restaurant-Café L'Augustine, dans le jardin

 

3

Promenade champêtre

Cette promenade est tout autant l’occasion de se nourrir d’art que de nature. Dans ce jardin silencieux et isolé de la ville, l’herbe fraîche et l’étang calme apportent un vrai éclat à cette visite. Il se peut que vous croisiez de petits lapins résidant dans le parc, tout en profitant des quelques rayons de soleil face à la blancheur du splendide l’hôtel Biron. Et pour se ressourcer, le café-restaurant L’Augustine vous accueille sur sa grande terrasse, donnant sur les allées du jardin. Avec sa salade signée par la cheffe Amandine Chaignot et ses pâtisseries de la Maison Lenôtre, ce moment de douceur permet de terminer la balade avec plaisir et raffinement.