De Victor Hugo à Eugène Viollet-le-Duc : au cœur du monde au creux de la crypte Notre-Dame

Crypte archéologique de Notre-Dame-de-Paris
Prochainement

  • Vestiges de la Crypte archéologique de l’île de la Cité
  • Auguste Mestral (1812–1884), Vierge de Geoffroy-Dechaume, vers 1854
  • Francois-Nicolas Chifflart (1825-1901), Attaque de Notre-Dame, vers 1876-1877
  • Charles Fréchot (1793-1858), Le Parvis de Notre-Dame
  • Edouard Baldus (1813-1889), Cathédrale Notre-Dame, façade ouest, 1857
  • Gyula Halász dit Brassaï (1899-1984), Vue nocturne de Notre-Dame sur Paris et la tour Saint-Jacques, 1933
  • Henri Meyer (1844-1899), Victor Hugo. Imprimerie du journal Le Géant, 26 avril 1868

 

7

« Il y a aujourd’hui trois cent quarante-huit ans six mois et dix-neuf jours que les Parisiens s’éveillèrent au bruit de toutes les cloches sonnant à grande volée. ». Ces premiers mots du roman de Victor Hugo, publié en 1831, ont fait renaître la gloire de la vieille dame de pierres, initiant un mouvement populaire en faveur de la cathédrale alors menacée de démolition. C’est à Eugène Viollet-Leduc qu’est confié l’ambitieux chantier de restauration de 1844 à 1864. Ornant le modèle médiéval de ses créations contemporaines, comme la flèche ou les gargouilles, il puise le modèle de ses travaux dans le roman de Victor Hugo. 15 avril 2019 : le grand embrasement. Voilà plus d’un an désormais qu’Emmanuel, Marie, Gabriel, Denis et les douze autres cloches de Notre-Dame de Paris se sont tues. Ce grand silence a laissé place à celui, aussi strident pour les riverains qu’hurlant d’espoir, des machines et outils qui s’évertuent, entre les mains expertes des ouvriers et des artisans, à faire renaître l’édifice de ses cendres. L’exposition relit son histoire en confrontant l’œuvre de l’auteur et celle de l’architecte, au travers de centaines d’archives, notes, photographies, vidéos et esquisses, pour rendre hommage à la grâce éternelle de la silhouette de notre si belle Dame.

Focus sur… La crypte

C’est seulement lors d’une campagne de fouilles archéologiques menée entre 1965 et 1970 à l’initiative d’André Malraux, alors ministre de la culture, que fut redécouverte la crypte. Lors de la conquête de l’automobile qui s’impose dans le paysage urbain de Paris, ce sont près de vingt mille voiture qui traversent quotidiennement le parvis de la cathédrale. En 1963, le gouvernement prend la décision d’y interdire la circulation et demande en quatre ans plus tard la construction d’une nouvelle place, justifiant le vaste chantier qui mit au jour la crypte oubliée.

Le saviez-vous ?

L’architecture d’une crypte est en fait hautement allégorique, et ce, depuis la construction des premières églises chrétiennes. Située le plus souvent sous la croisée des transepts qui se déploient vers les quatre points cardinaux, sous le chœur où se situe l’autel qui l’endroit le plus sacré de l’édifice, la crypte symbolise le cœur du monde. Ce n’est pas un hasard non plus si elles portent souvent le nom de « Notre Dame », soit celui de Marie, Mère de Dieu : cachées et offrant seulement des ouvertures très restreintes sur l’extérieur, elles représentent en fait la cavité utérine où se développe l’enfant.


Vous aimerez aussi…

Exposition Modernités suisses au Musée d'Orsay - Ernest Biéler Ramasseuse de feuilles mortes, Vers 1909
  • Classique
  • Incontournable

Exposition Modernités suisses au Musée d'Orsay : le sacre de la peinture

Musée d'Orsay
Du 2 mars au 27 juin 2021

Au tournant du XXe siècle, l’art européen ne manque pas de grands noms. Mais qu’en est-il de la Suisse ? Modernités suisses revient sur cette période foisonnante où toute une nouvelle génération de peintres (comme Vallotton et Giacometti) revendiquera une puissance symbolique et décorative de la couleur.

exposition-magritte en plein soleil-musée de l'orangerie- Magritte- La liberté des cultes-1A_09581
  • Incontournable

Magritte en plein soleil à l'exposition du musée de l'Orangerie

Musée de l'Orangerie
Du 10 février au 21 juin 2021

Pour la première fois, l’exposition regroupe une soixantaine de peintures et une quarantaine de dessins de ce que l’on nomme la « période Renoir » de Magritte, où se juxtaposent des petites touches de couleurs chatoyantes emplies de luxe, de calme et de volupté.

exposition un duel romantique musée delacroix Eugène Delacroix, Le combat du Giaour et du Pacha, 1835
  • Classique

* Un duel romantique : l'exposition du musée Delacroix où se rencontrent le peintre et le poète

Musée National Eugène Delacroix
Prochainement

« Giaour », ce mot exotique et fascinant, qui désigne pourtant le quolibet ingrat par lequel les Turcs désignent les « infidèles », a donné son titre au célèbre poème de Lord Byron.

Capture
  • Ethnique
  • Sculpture

* Découvrez la collection Ladreit de Lacharrière dans l'exposition permanente du musée du quai Branly

Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
A partir de mars 2021

En cette fin d’année, le musée du Quai Branly accueille un tout nouvel espace d’exposition imaginé par l’architecte Jean Nouvel. Cette initiative fait suite à l’incroyable donation du collectionneur Marc Ladreit de Lacharrière au musée, regroupant 36 œuvres inédites d’Afrique et d’Océanie.