INHA
INHA

Exposition Michael Schmidt, une autre photographie allemande au Jeu de Paume

Jeu de Paume
Du 8 juin au 29 août 2021

  • Michael Schmidt, Sans titre, série Berlin-Kreuzberg, vues urbaines, 1981-1982
  • Michael Schmidt, Berlin Wedding, 1976-1978
  • Michael Schmidt, Lebensmittel, 2006-2010
  • Michael Schmidt, Sans titre (cessez le feu), 1985-1987
  •  Michael Schmidt, Sans titre (cessez-le-feu), 1985-1987
  • Michael Schmidt, Sans titre, 1969-1973
  •  Michael Schmidt, Sans titre, 1981-1982
  •  Michael Schmidt, Sans titre, 1981-1982
  •  Michael Schmidt, Sans titre, 1985-1987
  •  Michael Schmidt, Sans titre, 1989-1991
  • Michael Schmidt, Sans titre, 1997-1999
  •  Michael Schmidt, Utrechter Straße Malplaquetstraße, 1976-1978

 

12

Les photographies de Michael Schmidt ont cette particularité de restituer une époque en pleine recherche identitaire. Bouleversée par l’après-guerre et la menace latente de la guerre froide, comme par la reconstruction économique et culturelle dans le cadre du plan Marshall, l’Allemagne dans laquelle grandit le photographe est au tournant de son Histoire. Au cœur de cette civilisation brinquebalante : la capitale, divisée par un mur qui s’érige entre deux mondes. C’est là, dans ce Berlin-Ouest en pleine mutation, que Michael Schmidt forge son regard et son objectif. « J’ai toujours eu pour devise : commencer par résoudre les problèmes qui se posent devant ma porte pour pouvoir comprendre le reste ensuite » écrit-il. Il porta l’élan d’une autre photographie allemande, renouvelant les réflexions menées par ses contemporains de l'école de Düsseldorf initiée par Bernd et Hilla Becher qui prônent l’objectivité documentaire de la photographie. Si Michael Schmidt renonce à « l’instant décisif » de Cartier-Bresson, il dépasse cependant la volonté des Becher dans ses séries de clichés consacrées à Kreuzberg et Wedding, deux arrondissements de le ville, qui se déploient au-delà de la description photographique. Sans mettre en scène, ses tirages transcendent la réalité qu’il fige, dans ses cadrages qui ne sont jamais clos, mais toujours ouverts vers un insaisissable ailleurs comme dans sa série Waffenruhe (« Cessez-le-feu », 1987) développée avec le dramaturge Einar Schleef. Portraits hors du temps de ces visages dont les rides sont autant de cicatrices laissées par la vie ; intérieurs bourgeois aux meubles en teck et canapées de velours, architecture d’après-guerre et jeunesse allemande des années 1980 : le Jeu de Paume nous offre pour sa grande réouverture le témoignage brut et touchant que nous légua ce grand nom de la photographie allemande.


Vous aimerez aussi…

David Jacques Louis (1748-1825). Versailles, ch‚teaux de Versailles et de Trianon. MV1567.
  • Incontournable
  • Classique

Napoléon 1er s'invite à la Villette, l'épopée impériale exposée dans la Grande Halle

Grande Halle de la Villette
Du 28 mai au 19 septembre 2021

L'épopée de Napoléon Bonaparte exposée à la Grande Halle de la Villette. Il fallait bien une exposition dantesque pour un personnage d’une telle envergure : avec plus de 200 œuvres réparties sur plus de 1800m2, cette exposition inédite couvre toutes les périodes de la vie de l’Empereur.

Ville de Yerres© Sébastien Erras
  • Classique

Les trésors de Martin Guillaume Biennais exposés à la Propriété Caillebotte

Propriété Caillebotte
Du 29 mai au 3 octobre 2021

Découvrez le célèbre orfèvre de Napoléon Ier exposé à la Propriété Caillebotte. Une histoire digne d’un conte de fées mais que l’on découvre dans les manuels d’art et d’Histoire.

Géomancie des corps centre culturel coréen (2)
  • Gratuit

La Géomancie des corps au Centre Culturel Coréen

Centre culturel coréen
Du 19 mai au 4 juin 2021

Que restera-t-il de la nature après notre passage ? Telle est la question posée par cette expérience végétale et animale étonnante née de l’œil de l’artiste lillois François Andes. Inspiré de la…

D_01 003
  • Gratuit

L'exposition Tierradentro au Drawing Lab Paris

Drawing Lab
Du 19 mai au 17 juin 2021

Comment raconter la culture et la faire survivre ? C’est la question que pose la nouvelle exposition Tierradentro au DrawingLab.


INHA