Musée Courbet
Musée Courbet

Exposition Tranchée Racine à la Halle Saint Pierre - Des artistes anticonformistes

Halle Saint Pierre
Jusqu'au 2 janvier 2022

  • Keiichi Tanaami, Invisible Being, 2020
  • Bruno Richard, Sans titre
  • Eva Svankmajer, Taste (Allegory), 2004
  • Hasanul Isyraf Idris, It has been Halwa Years, 2017
  • Jaky LA BRUNE, Papy Russe Tissus, perles et serpière, 2020
  • Takayuki Futakuchi, I don't know, 2016

 

6

Dans le cadre de la monographie qui lui est consacrée à la Halle Saint Pierre, l’artiste plasticien et dessinateur Stéphane Blanquet a invité une cinquantaine d’artistes du monde entier à exposer leurs œuvres à ses côtés, dans le prolongement de la revue d’art hebdomadaire Tranchée Racine – un « chiffon d’images », comme il la définit lui-même – dont il est le fondateur et où les images graphiques explorent un monde organique et pulsionnel. Ce manifeste artistique, étalé sur deux phases d’expositions successives, entend offrir une nouvelle visibilité à une pléthore d’artistes anticonformistes, jouant allègrement avec les limites de la transgression, interrogeant notre rapport à la mort, au corps, à la sexualité, au monde animal, etc. On y retrouve des artistes coréens, japonais, américains, tchèques ou français comme le réalisateur expérimental Bertrand Mandico (Les garçons sauvages), proposant ainsi un arrangement de créations singulières allant systématiquement à l’encontre des codes, qui touchent à tous les supports, remettent en question les valeurs (beau/laid, bon/mauvais goût, etc.) et sondent les sous-sols de la culture classique. En parallèle, de nouvelles tapisseries, une série de dessins et de photographies seront ajoutées à la monographie de Stéphane Blanquet, faisant ainsi de la Halle Saint Pierre un lieu vivant, en pleine mutation, où les visions d’artistes s’entrechoquent.

 

Réservation obligatoire

Lien de réservation


Musée Courbet