Musée Courbet
Musée Courbet

Un alpiniste saccage des vestiges précolombiens vieux de 700 ans

  • Alpiniste - Utah
  • Dégradation marques précolombiennes

 

2

C'est une histoire folle ! Lorsqu'il escalade une des parois du parc national des Arches, dans l'Utah, Darrin Reay peine à en croire ses yeux. Venu inspecter le Sunshine Wall, près de la ville de Moab, l'une des dalles historiques de la région, le grimpeur chevronné découvre au milieu des marques précolombiennes séculaires un circuit balisé de pitons métalliques encastrés dans la roche.

Ces ancrages disposés tout le long de la vingtaine de mètres de la dalle, sans la moindre attention pour l'art rupestre préexistant, l'affectent profondément. Darrin Reay enrage d'autant plus que, non content de porter atteinte à un site d'une grande importance historique et culturelle, la pente à escalader, cotée de niveau 5, ne pose aucun problème à tout sportif confirmé.

Le coupable ? Richard Gilbert, un grimpeur de l'Utah, a planté de nombreux pitons sur une paroi recouverte de pétroglyphes de la culture Fremont, qui occupait l'État américain entre l'an 0 et le XIVe siècle. Il a reconnu avoir fait une erreur et s'est excusé pour les dégâts qu'il a causés à ces vestiges précieux.

Menacé de mort sur les réseaux sociaux, le grimpeur et avoue avoir confondu des gravures amérindiennes vieilles de plusieurs siècles avec de simples graffitis. Il risque jusqu'à un an de prison et une amende de 20.000 dollars.

Décrochés de la roche le jour même de leur découverte, ces quelques pitons laisseront malgré tout derrière eux des traces irrémédiables sur la paroi gravée par les Amérindiens de la culture Fremont, qui habitaient les terres arides de l'Utah entre le Ier et le XIVe siècle de notre ère.

La pandémie, qui conduit de nombreuses personnes à se tourner vers des activités en extérieur, a en effet fait augmenter ce genre de dégradations. Voilà une preuve supplémentaire que le patrimoine archéologique, ici celui de la culture Fremont, une civilisation précolombienne qui doit son nom à l’explorateur et abolitionniste étasunien John Charles Frémont (1813-1890), a besoin d’une protection renforcée en ces temps particuliers.


Vous aimerez aussi…

tempête 5
  • Découverte
  • Photo

Quand les tempêtes prennent la pause

Attention aux flashs ! Ces clichés exceptionnels ont été pris par un chasseur de tempêtes, photographe de l'extrême sillonnant le monde en quête de spectacles météorologiques fascinants - et décoiffant. Un métier où vous avez intérêt à avoir les pieds bien ancrés au sol !

cafe-2d-bw-russie-bd-bande-dessinee-noir-blanc-03
  • Food & Drink
  • Dessin

Ce café surréaliste vous plonge dans un décor de bande dessinée

Ceci n'est pas une vignette de bande-dessinée... c'est tout bonnement la réalité ! Du sol au plafond en passant par le mobilier et la vaisselle, ce café a été entièrement pensé comme un univers de BD, nous donnant la folle illusion d'un rêve éveillé. Vous prendrez bien un nuage de lait ?

Dalai Lama Rubik's cube Invader
  • Actu
  • Insolite

Un Dalaï-Lama en Rubik’s Cube vendu un demi-million d'euros

Le street art n'a pas fini de faire tourner les têtes, surtout lorsqu'il s'agit de Rubiks' Cube ! Oh, vous ne connaissez pas le rubikcubisme ? Ci-dessous la définition de l'artiste :  RUBIKCUBISME [roo-bic-kyoo-biz-uhm] (nom) : Courant artistique, né au début du 21èm siècle à Paris. Il se caractérise par l'utilisation de Rubik cubes comme support. Ce mouvement est à l'origine d'un artiste travaillant sous le pseudonyme d'Invader.

David Bowie autoportrait
  • Actu

 Une toile de David Bowie, achetée 5 dollars canadiens, revendue une petite fortune

Si l'on retient surtout la carrière musicale de David Bowie, l'on éclipse trop souvent le versant pluridisciplinaire de son œuvre : le mime, l'acting, la photographie et bien évidemment la peinture. Teintées de noirceur et de provocation, ses toiles se situent entre post-modernisme et néo-expressionnisme, au croisement de Frank Auerbach, David Bomberg, Francis Bacon et Francis Picabia.


Musée Courbet