Cité du Vin
Cité du Vin

Farid Belkahia au Centre Pompidou : une expo à fleur de peau

Centre Pompidou
Jusqu'au 19 juillet 2021

  • Farid Belkahia, Aube, 1983
  • Farid Belkahia, Couple, 1962
  • Farid Belkahia, Cuba Si, 1961
  • Farid Belkahia, Hommage à Gaston Bachelard, 1984
  • Farid Belkahia, Inventaire, 1961
  • Farid Belkahia, L'Arbre à palabres, 1989
  • Farid Belkahia, Sans-titre, 1966-1967

 

7

Cercles, triangles, carrés, flèches : Farid Belkahia (1934-2014), figure de proue de la modernité artistique marocaine et arabe, travaille à partir de formes apparemment simples mais qui posent les bases d’une œuvre profondément poétique et symbolique, voire spirituelle, guidée par une interrogation intime sur l’être dans son rapport au temps et à la mémoire. L’exposition rétrospective que lui consacre le Centre Pompidou revient sur l’ensemble de sa création, de ses œuvres sur peau à ses travaux préparatoires sur papier. L’exposition nous immerge dans un mélange de peintures, dessins, peaux et cuivres, offrant à notre regard une production esthétique ancrée dans une tradition artisanale en rupture totale avec l’art occidental. S’articulant notamment autour de sa période pragoise et expressionniste à partir de 1959, puis de son retour à Casablanca en 1962, l’exposition retrace l’itinéraire d’un artiste qui a très tôt matérialisé le désir de prendre ses distances vis-à-vis de l’académisme pictural pour se tourner vers la remémoration des traditions vernaculaires et de l’artisanat, comme un acte de résistance à la pensée coloniale. Avant même de faire de la peau de chèvre son support de prédilection, Belkahia délaisse la peinture au profit du cuivre, constituant peu à peu son propre langage. Les éléments qu’il manipule et sur lesquels il imprime sa graphie si unique agissent finalement comme une sorte de mémoire organique des corps, souvenirs spirituels et charnels d’un héritage plurimillénaire.

 

Réservation obligatoire

Lien de réservation


Cité du Vin