Cité du Vin
Cité du Vin

Le superbe Hôtel de la Marine ouvre enfin ses portes

Hôtel de la Marine
Collections permanentes

  • Hôtel de la Marine, façade sur la place de la Concorde
  • Hôtel de la Marine, salon d'honneur et salon des amiraux
  • Hôtel de la Marine, escalier d'honneur
  • Hôtel de la Marine, le péristyle ou loggia sur la façade sud
  • Verrière de la cour de l'Intendant
  • Hôtel de la Marine, cabinet des glaces
  • Hotel de la Marine, Escalier de l'Intendant
  • Hotel de la Marine, Cour d'honneur
  • Verrière de la cour de l'Intendant
  • Verrière de la cour de l'Intendant
  • Secrétaire à abattant, vue d'ensemble de trois quarts
  • Salons patrimoniaux
  • Table des Marins, Hotel de la Marine
  • Cabinet des glaces
  • Chambre de l'Intendant Pierre de Fontanieux
  • Chambre de Madame de Ville D'Avray
  • Salle à manger de l'Intendant
  • Galerie Dorée de l'Hotel de la Marine
  • Grand cabinet de travail de Thierry de Ville D'Avray
  • Salon d'Honneur de l'Hotel de la Marine

 

20

À l’abordage ! L’Hôtel de la Marine ouvre enfin ses portes au public après quatre années de longs travaux de restauration. Trônant sur la place de la Concorde, aux côtés du jardin des Tuileries et du grand obélisque, l’ancien siège de l'État-major de la Marine devient un lieu de culture à part entière où le visiteur pourra librement déambuler dans ce sublime ensemble architectural du XVIIIe siècle, dont plus de 6000m2 sont ouverts à la visite. A son arrivée, chaque visiteur se verra ainsi remettre un casque connecté, dont le son binaural – technique qui restitue notre écoute naturelle en trois dimensions – le plongera un peu plus dans l’histoire du bâtiment, redonnant vie aux personnages qui occupèrent les appartements d’apparat ou les salons d’honneur au fil des siècles. L’Hôtel de la Marine s’apprête ainsi à devenir un lieu de balade incontournable pour tous les parisiens qui pourront tranquillement pénétrer dans la cour d’honneur par la rue Royale, retrouvant pour l’occasion ses volumes d’origine, ou jeter un œil à l’imposante verrière de la cour de l’Intendant, avant de ressortir directement sur la place de la Concorde. Dans les galeries, on pourra entre autres admirer les pièces les plus raffinées du mobilier national regarnies par des tissus d’époque, avant de profiter des trois spots gourmands de haute volée répartis dans les bâtiments. Trois parcours de visite sont proposés qui vous familiariseront avec l’histoire du bâtiment et de ses événements les plus marquants, comme le vol des bijoux de la Couronne en 1792, dont un grand tour qui vous conduira des salons d’apparat et leurs dorures au fabuleux balcon, offrant une vue imprenable sur la capitale. Sacré programme !

Le saviez-vous ?

Originellement, l’Hôtel fut construit afin d’abriter le Garde-Meuble royal, chargé de la gestion du mobilier et des objets d’art de la Couronne. Pillé en 1789, il est ensuite occupé par la Marine sans discontinuer, jusqu’en 2015. L’hôtel était ainsi un haut lieu de l’exercice et de la représentation du pouvoir : un bal grandiose en l’honneur du sacre de Napoléon Ier y fut donné en 1804, Louis-Philippe s’y rendit pour l’érection de l’obélisque de la Concorde et le décret d’abolition de l’esclavage y fut signé en avril 1848. Un monument historique, c’est le cas de le dire.



Cité du Vin