Musée des Confluences
Musée des Confluences

BERLIN BERLIN : la nouvelle comédie du Théâtre Fontaine

Théâtre Fontaine
Du 27 janvier au 31 mai 2022

 

4

Nous sommes allés au Théâtre Fontaine pour assister à la nouvelle comédie complètement folle de Patrick Haudecœur et Gérald Sibleyras. Découvrez notre critique !

Emma et Ludwig vivent à Berlin Est, mais n’ont qu’un seul rêve : passer de l’autre côté du mur pour aller se marier à Paris. Heureusement, Emma a une solution. On lui a révélé l’existence d’un passage secret, au départ d’un appartement près du mur. Ni une ni deux, elle se fait embaucher comme infirmière pour s’occuper de la mère du propriétaire, Werner, celui-ci n’étant autre… qu’un membre de la Stasi ! Dès le premier regard, Werner, un homme marié, tombe amoureux d’Emma. S'ensuit une comédie burlesque, faite de retournement de situation et d’aventures trépidantes.

Dès le lever du rideau, le ton est lancé, la pièce sera drôle. Tout est fait pour nous faire rire, ou en tout cas sourire. Du papier peint recouvert de marteaux et de faucille aux personnages complètement loufoques et caricaturaux, les blagues et les quiproquo s’enchaînent, grâce à un comique de répétition savamment dosé. Bourrée de références historiques, la pièce nous plonge au cœur de l’un des événements les plus marquants du XXe siècle, pour un cours d’Histoire bien plus vivant que ceux de nos anciens manuels. L’intrigue est portée sans lourdeur par une troupe de comédiens complètement survoltés, qui n’hésitent pas à sauter par les fenêtres et à pousser la chansonnette pour nous faire patienter pendant les changements de décors. Les scènes s’enchaînent avec justesse, dans un rythme endiablé qui ne nous laisse pas une seule seconde de répit, puisqu’à peine un problème résolu, un autre vient surenchérir, et chaque personnage réussit à nous emporter dans sa folie, que ce soit par son habileté à la transformation (Emma, qui passe de l’espionne déterminée à la femme fatale), ou son manque de jugeote (globalement, tous les autres personnages). Nos coups de cœur ? D’un côté, Ludwig, pauvre bougre un peu naïf, pas bien méchant, interprété avec tendresse et innocence par Patrick Haudecœur, qui réussit à récolter toute notre sympathie. De l’autre, la vidéo introductive, qui nous plonge directement dans l’ambiance de l’époque et nous resitue l’intrigue avant de nous entraîner très habillement au début de la pièce.

En résumé, un très bon moment de joie et de légèreté, bienvenu dans un théâtre après les mois de pandémie. Une pièce drôle, réussie, dont on profite entre amis ou en famille.

Réserver ici

Vous aimerez aussi…

image
  • Théâtre
  • Contemporain

Inavouable : le retour de la pièce à la Comédie des Champs-Élysées

Théâtre des Champs-Élysées
Jusqu'au 17 juillet 2022

Un couple vit une retraite heureuse. Au cours d’une discussion sur le possible divorce de leur fils, quelques confessions émergent puis, catastrophe ... la phrase de trop ! S’en suivront des conséquences apocalyptiques ! Une comédie à savourer à la Comédie des Champs-Élysées.

NC DONGEN 121_VAN116
  • Classique
  • Incontournable

Exposition Kees Von Dongen : Deauville me va comme un gant aux franciscaines de Deauville : laissez vous portez par la brise marine de Normandie

Les Franciscaines
Du 2 juillet au 25 septembre

En 1913, Kees van Dongen découvre Deauville. C'est le coup de foudre. Dès lors, le peintre s’emploie à capturer la beauté et la lumière unique de la Normandie.

Paris Jazz Festival Parc Floral
  • Festival
  • Concert

Le Paris Jazz Festival au Parc floral de Paris : ça va swinguer !

Parc Floral de Paris
Jusqu'au 7 septembre 2022

Amoureux du jazz, cet évènement s’adresse à vous ! Tout au long de l’été, frayez-vous un chemin entre les parterres florissants du parc pour rejoindre les devants de la scène et de profiter du doux son des collectifs jazz réunis pour l’occasion.

Exposition Shirley Jaffe, Galerie Nathalie Obadia, Untitled, 1967-1970
  • Gratuit
  • Contemporain

Exposition Shirley Jaffe à la Galerie Nathalie Obadia: Un hommage tout en nuance

Galerie Nathalie Obadia
Jusqu'au 29 juillet 2022

Paris se cale à l’heure américaine en abritant deux monographies stupéfiantes sur l’œuvre explosive et colorée de Shirley Jaffe. Si l’artiste peintre se voit aujourd’hui auréolée d’une flamboyante…


Musée des Confluences