Cité du Vin
Cité du Vin

The Blind, un artiste qui nous ouvre les yeux sur la cécité.

  • Braillez
  • Pas vu, pas pris
  • Nature morte
  • Arrêtons de brailler du noir
  • Au gré du grès
  • Ils braillent
  • Lu et approuvé
  • T'es myro
  • The Blind à l'oeil sur vous
  • Voir grand
  • Vu et revu
  • T'as vu la vierge ?

 

12

Cette semaine, focus sur un artiste singulier, seule personne au monde à pratiquer le street-art pour non-voyants, à travers d’impressionnantes créations. 

Voici un artiste et activiste un peu particulier. Depuis 2004 cet ancien élève des Beaux-Arts de Nantes s’est lancé dans l’art urbain pour non-voyants. Un moyen pour lui de mettre en avant ce handicap, et sensibiliser le grand public. C’est à cet effet qu’il crée des œuvres singulières : des graffitis en braille. Des créations uniques, qui ont pour but de faire travailler, ou en tout cas communiquer ensemble, voyants et non-voyants. Le second ne peut trouver l’œuvre sans l’aide du premier, qui lui-même ne peut comprendre le sens de la production sans traducteur. Chaque message est unique, et prend tout son sens une fois que l’on réunit le message visible et le message invisible.

The Blind est le seul artiste à avoir développé cette pratique particulière et pourtant bien nécessaire, et il investit peu à peu les rues du monde entier pour faire passer son message au plus de monde possible. C’est à l’aide de moules en demi-sphère qu’il réalise en plâtre les points nécessaires à l’installation de ses œuvres. Un message rempli de sagesse, mais aussi d’humour, ses créations portant toujours des répliques géantes, ironiques, provocatrices et puissantes. L’artiste n’hésite ainsi pas à inscrire « Pas vu, pas pris » sur le Palais de Justice, « T’as vu la vierge » sur la façade d’une église, ou encore « Vu et revu » place du Trocadéro, face à la Tour Eiffel.

Et pour aller plus loin : Instagram


Vous aimerez aussi…

info-2-paris.a47e6a55
  • Actu
  • En famille

Embarquez pour un voyage gourmand à la Fabrique de Chocolat

Imaginez un royaume gourmand, coloré et acidulé, parsemé de bonbons, guimauves et autres douceurs de votre enfance…. Dès le 4 mars prochain, le Palais des Congrès parisien réalise vos désirs, et entame une métamorphose intégrale en devenant la Fabrique de Chocolat !


Cité du Vin