Lieux saints partagés

Du 24 octobre 2017 au 21 janvier 2018 - 
Musée national de l’Histoire de l’Immigration - Palais de la Porte Dorée //

  • Musulmans arborant une bannière mariale au pèlerinage islamo-chrétien des Sept Dormants, Hameau des Sept-Saints, 1964
  • Maquette de l'église de la Nativité, XVIIe siècle
  • Abd el-Kader arrive au secours des Chrétiens
  • Crèche de la Sainte Famille sauvant un migrant en Méditerranée, 2017
  • Paolo d all Oglio
  • Miniature des Ahl al-Kahf(Gens de la Caverne), Ayşe Özalp, Istanbul, Turquie, XXIe siècle
  • Musulmane priant dans le Caveau des Patriarches, Hébron, 2014
  • Dernier pèlerinage de Louis Massignon aux Sept-Saints en Bretagne, 1962
  • Notre Dame qui fait tomber les murs, Bethléem, 2014
  • Maquette de l'église de la Nativité, XVIIe siècle
  • Crypte-dolmen du pèlerinage islamo-chrétien des Sept Dormants en Bretagne, Les Sept-Saints
  • uive et musulmane priant dans la synagogue de la Ghriba, Djerba, 2014
  • Ecorce-relique du chêne de Mambré, Hébron, Palestine, 21e siècle, bois de chêne et glands
  • Croix sculptées avec le bois des bateaux de migrants de Lampedusa, 2017
  • Maquette représentant l’arrivée des Rois mages bloqués par le mur de séparation, Banksy (d’après), Bethléem, Palestine, 2014, balsa
  • Carreau : Saint Georges terrassant le dragon, 1699
  • Atlas nautique de la mer Méditerranée et de l’Océan Atlantique Nord-Est
  • Sourate de Marie, Abdallah Akar
  • Sourate de Marie, Abdallah Akar
  • Abraham et les trois Anges
  • Coupe transversale
  • Coupe transversale
  • Le site archéologique
  • Loggia urbaine
  • Le hall à Dôme
  • Site Collage
  • Site Collage
  • Site Collage
  • Site Collage

 

29

Coexistence en Europe et en Méditerranée

La tâche n’est pas mince, mais entièrement à propos. L’exposition prend à bras le corps la question des identités religieuses et propose une exposition fédératrice qui se concentre sur les lieux saints partagés. Un rendez-vous loin de tout acte de moralisation, c’est par la compréhension et l’éveil qu’il fonctionne, mettant en lumière les points de ralliement entre les différentes religions monothéistes.  Que l’on soit juif, musulman ou chrétien, l’on est avant tout croyant. Conclusion peu novatrice et quelque peu péremptoire sur les bords, mais pourtant vraie, et c’est ainsi notre porte d’entrée dans l’exposition. Trois grandes religions monothéistes existent aujourd’hui et se répartissent, se pratiquent sur l’ensemble du globe. Trois grandes religions qui partagent bien plus qu’on ne semblerait l’entendre. Que ce soient les valeurs, les rites, les figures tutélaires ou les sanctuaires, ce sont autant de fondements qui les unissent. À travers une déambulation de Jérusalem à l’Europe continentale en passant par les îles de la Méditerranée, on perçoit physiquement comment les mutations et circulations des populations ont permis de parsemer les différentes religions sur différents territoires. Il n’existe pas une terre pour une unique religion. Enfin, l’exposition décide de revenir sur l’importance de trois personnages clés dans la compréhension, l’enseignement et la coexistence entre les religions, il s’agit de Louis Massignon, André Chouraqui et Paolo Dall’Oglio, des auteurs qu’il est urgent de relire.

The question of religious identities is one of the most sensitive of the twenty-first century: to each one his God, his writings, his saints, one believes. Yet, since their origins, the three monotheisms (Judaism, Christianity, Islam) share beliefs

Musée national de l’Histoire de l’Immigration - Palais de la Porte Dorée
Du 24 octobre 2017 au 21 janvier 2018
293 avenue Daumesnil, 75012 – M° Porte Dorée (8)
Du mar. au ven. de 10h à 17h30, le sam. et dim. de 10h à 19h.
Fermé le lun.
Tarif : 6 € - Gratuit pour les -26 ans


Expo précédente