RODEZ // Le Corbusier

Musée Soulages Rodez
Du 27 janvier au 20 mai 2018

Du 27 janvier au 20 mai 2018 -
Musée Soulages de Rodez //

  • Le Corbusier, Couvent Sainte-Marie de la Tourette, Eveux-sur-l'Arbresle (3)
  • Le Corbusier, Nature morte aux nombreux objets, 1923
  • Le Corbusier, Nature morte à la racine et au cordage jaune, 1930
  • Le Corbusier, La cheminée, 1918
  • Le Corbusier, Couvent Sainte-Marie de la Tourette, Eveux-sur-l'Arbresle (2)
  • Le Corbusier, Nu féminin attablé au bouquet de tulipes, 1917
  • Le Corbusier, Étude sur le thème de la pyrénéenne et nu féminin passant la porte, 1940
  • Le Corbusier, Couvent Sainte-Marie de la Tourette, Eveux-sur-l'Arbresle
  • Le Corbusier, Le Grand Ubu, 1949
  • Le Corbusier, Bonjour Calder, 1958

 

Le Corbusier, l'atelier de la recherche patiente : un métier

Conçu comme un atelier où tous les médiums enrichissent une pratique décloisonnée, le Musée Soulages n’avait encore jamais mis un architecte à l’honneur en ses murs. C’est désormais chose faite avec cette exposition consacrée à Le Corbusier. Un choix doublement pertinent : les architectes du musée (RCR Arquitectes) se sont vu attribuer le Prix Pritzker - équivalent du Prix Nobel d’architecture - en 2017, consacrant le lien architecture / peinture qui forme l’identité de l’institution ; et Le Corbusier, comme Soulages, était un vrai touche-à-tout dont la pensée prolifique se nourrissait d’expériences multiples. Prenant pour point de départ son ouvrage testamentaire publié en 1960, L’Atelier de la Recherche patiente, le parcours donne à voir la pluridisciplinarité synthétique de son œuvre.