fbpx
Arts in the City YouTube
Arts in the City YouTube

La photo française existe, je l’ai rencontrée

Jusqu’au 20 mai 2018 -
Maison Européenne de la Photographie //

Elle est sublime et vivante

  • Maison Européenne de la Photographie
  • Image 017
  • "Série Transsibériades", Pologne 2005
  • l I
  • Iraq, 07/05/03
Charlie 1/9 F.A. (field artillery) on patrol in the suburbs of Falludjah, ouest of Baghdad;
Photo Laurent Van der Stockt/Gamma
  • Epreuve aux sels d’argent
  • Epreuve aux sels d’argent
  • Maloyn Chatelin, Acte 31, Brest, Finistère , 2011
  • Série
  • Fait #3 , 1992
  • La boule de feu , 1981 Série « Évolution probable du temps »
  • Polaroid couleur
  • Patrick Tosani M & P, 2009
  • Epreuve aux sels d’argent

 

Pour une fois, autorisons-nous d’être un peu chauvins. Dans les années 1980, la photographie française était considérée comme « inexistante » par les grands pontes américains de l’art. Impensable aujourd’hui, mais vrai. Comme une revanche artistique, l’exposition propose de redécouvrir ces artistes qui ont fait, et qui font encore aujourd’hui, de la Photographie française, un genre à part entière. Force est de reconnaître que l’exercice est ambitieux car il peut sembler difficile d’identifier clairement l’origine d’une photographie et la nationalité de son auteur. Démonstration sidérante ici, au fil d’un parcours aussi poignant qu’éblouissant, qui nous démontre toute la richesse et la beauté d’un art dans lequel excellent nos artistes. Engagées, documentaires, esthétiques ou poétiques, ces œuvres racontent chacune une histoire, une histoire qui bouleverse, surprend parfois et surtout, enchante. Un magnifique panorama du meilleur des œuvres qui furent exposées à la Maison Européenne de la Photographie sur près de 40 ans, passant des portraits en fleurs de Valérie Belin aux clichés de Raymond Depardon, de la simplicité poétique des photographies de Bernard Plossu aux œuvres engagées de Mathieu Pernot, de l’esthétique choc d’ORLAN aux anamorphoses de Georges Rousse, des voyages de Sebastião Salgado aux enquêtes de Bettina Rheims ou aux portraits kitschs et enthousiasmants de Pierre et Gilles. Plus qu’une exposition, une rencontre bouleversante.

A sensible homage to the French photography from the curator and director of the MEP whom wants to sublime the specific, authentic and very mixed sensibilities of the French production.

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo suivante


Arts in the City YouTube