Comédies musicales, la joie de vivre du cinéma

Du 19 octobre 2018 au 27 janvier 2019 -
Philharmonie de Paris //

  • Mariage royal (Royal Wedding), Stanley Donen, 1951, Droits réservés
  • La La Land, Damien Chazelle, 2016 © SND
  • Les Demoiselles de Rochefort, Jacques Demy, 1967, Photo Hélène Jeanbrau © Ciné Tamaris
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (29)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (30)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (31)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (32)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (33)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (34)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (35)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (36)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (37)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (38)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (39)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (40)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (41)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (42)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (44)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (45)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (46)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (1)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (2)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (3)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (4)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (5)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (7)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (8)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (9)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (10)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (11)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (12)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (13)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (14)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (15)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (16)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (17)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (18)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (19)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (20)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (21)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (22)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (23)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (24)
  • Vue de l'exposition Comédies Musicales (c) Arts in the city (25)
  • Fred Astaire et Ginger Rogers dans Le Danseur du dessus (Top Hat), réal. Mark Sandrich, 1935
  • Fred Astaire et Ginger Rogers dans Sur les ailes de la danse (Swing Time), réal. George Stevens, 1936
  • Jacques Demy et Catherine Deneuve avec Agnès Varda sur le tournage du film Les Demoiselles de Rochefort, réal. Jacques Demy, 1967
  • Judy Garland sur la partition de The Man That Got Away , musique de Harold Arlen, paroles d'Ira Gershwin, Une étoile est née ( A star is born), réal. George Cukor, 1954
  • Lambert Wilson entouré de Gwenaëlle Simon, Toinette Laquière, Françoise Gillard et Bérangère Allaux dans Pas sur la bouche, réal. Alain Resnais, 2003
  • Les Demoiselles de Rochefort, Jacques Demy, 1967
  • Mandhuri Dixit dans Devdas, réal. Sanjay Leela Bhansali, 2002
  • My Heart Belongs to Daddy
  • Un monstre à Paris, réal. Bibo Bergeron, 2011
  • Affiche du film Chantons sous la pluie (Singin in the Rain), réal. Gene Kelly et Stanley Donen, 1952. Affiche Alexis Oussenko
  • Affiche du film Que le spectacle commence (All That Jazz), réal. Bob Fosse, 1979
  • Affiche du film West Side Story, réal. Jerome Robbins et Robert Wise, 1961. Affiche Joe Caroff
  • Björk dans Dancer in the Dark, réal. Lars von Trier, 2000
  • Catherine Deneuve dans Peau dâne, réal. Jacques Demy, 1970
  • Fabien Ruiz, Jean Dujardin, Bérénice Bejo et Michel Hazanavicius sur le tournage du film The Artist, réal. Michel Hazanavicius, 2011. Photo Peter Iovino
  • Fabien Ruiz, Photo Didier Pallages

 

Imaginez-vous un monde où chacun se met à pousser la chansonnette quand il est amoureux ou en pleine remise en question ; où une musique de fond entraîne toutes les personnes – et parfois même les objets – autour de vous dans une chorégraphie maîtrisée sur le bout des doigts ; où la danse et la musique semblent évidentes et intuitives à souhait. Cela vous dit quelque chose ? Ne cherchez pas loin, cet univers est celui des comédies musicales, celles de notre enfance et que l’on regarde sans se lasser, dans une parfaite harmonie collective. Des grands studios hollywoodiens des années 50 aux films musicaux de Jacques Demy, l’exposition pétillante de la Philharmonie raconte l’histoire derrière ces superproductions. Mais surtout, elle explique d’où émane le pouvoir euphorisant d’un Chantons sous la pluie, d’un West Side Story ou d’un Grease… Construites autour des rêves, de leur poursuite éternelle et du « rien ne pourra m’arrêter », ces créations nous emmènent dans la sphère de l’imaginaire, du fantasme et de « la réalité aussi belle qu’au cinéma ». Deux jeunes sœurs qui veulent monter à Paris pour devenir danseuses, un amour impossible entre deux membres de gangs new-yorkais, ou les péripéties de lycéens vintage… Les histoires ne se ressemblent pas mais le schéma reste le même. Et cette formule ne tarit pas : le film La La Land de Damien Chazelle a encore récemment démontré la puissance de séduction d’une comédie musicale bien ficelée. Ne vous débattez pas, laissez-vous manipuler et entraîner dans les méandres de ce monde en couleurs et en chansons… Des coulisses au devant de la scène, l’exposition ne cache rien de l’envers de ces décors en carton. Le tout, rythmé au son des claquettes, évidemment.

Discover the wonderful world of the musicals. From Singing in the rain to La La Land, this exhibition presents all the secrets of these productions.

> L'exposition décryptée