Cité du vitrail

Troyes -
15 et 16 septembre 2018 //

 Alors que le vitrail est parfois difficile d'accès, à la Cité du vitrail, tout est à hauteur de regard. La proximité des œuvres est idéale pour aborder le vitrail sur tous les plans : esthétique, artistique, historique et technique. Sur 150 m², le parcours de l'exposition offre à voir des œuvres originales du XIIe siècle à nos jours, prêtées pour quelques mois par leurs propriétaires.

Visite libre de la Cité du vitrail sam. et dim. de 9h30 à 18 - Visites flash vitraux du XVIe siècle sam. de 14h30 à 14h50 et dim. de 15h30 à 15h50 et de 16h30 à 16h50
Démonstrations : « De verre et de papier » sam. de 10h30 à 10h50 et dim. de 11h30 à 11h50 - « Il était une fois... un vitrail » sam. de 11h30 à 11h50 et dim. de 10h30 à 10h50 - « Rencontre autour du vitrail » sam. de 15h30 à 16h et de 16h30 à 17h, dim. de 14h30 à 15h
Hôtel-Dieu-le-Comte, 1 rue Roger Salengro, 10000 Troyes


Vous aimerez aussi…

L'ancienne reine divinisée Ahmès Néfertari_Egypte_© © Musée du Louvre
  • Incontournable

Marseille- Pharaons Superstars

MuCEM
Du 29 avril au 17 août 2020

Comment expliquer que quelques rois et reines de l’Egypte ancienne soient devenus des icônes internationales tandis que d’autres, célèbres durant l’Antiquité, soient aujourd’hui quasiment tombés dans l’oubli ?

©Jean-Phillipe Delhomme Instagram
  • Actu
  • Dessin

Impensable ! Un artiste en résidence Instagram au Musée d'Orsay

Musée d'Orsay
Année 2020

Le dessinateur Jean-Philippe Delhomme publiera chaque lundi, à 17h, sur le compte Instagram du Musée d'Orsay, un dessin mettant en situation des artistes que le Musée expose.

Une cerise géante à Trafalgar Square
  • Actu
  • Sculpture

 Une cerise géante à Trafalgar Square !

Trafalgar Square - Londres
Jusqu'en mars 2022

Trafalgar Square va accueillir une cerise géante siégeant sur une montagne de crème fouettée, une mouche et un drone, en mars 2020.

picasso vandalisé
  • Actu
  • Découverte

Un Picasso de plus de 20 millions d’euros vandalisé !

C’est une véritable malédiction ! Un portrait réalisé par Picasso, d’une valeur estimée à 20 millions de livres (23,5 millions d’euros), aurait été dégradé, samedi 28 décembre, à la Tate Modern de Londres.