fbpx
Port Royal - Sébastien Bourdon
Port Royal - Sébastien Bourdon

Estampes japonaises

Du 6 octobre 2018 au 6 janvier 2019 -
Fondation Custodia //

  • Azechi Umetarö, Pluie
  • Itō Shinsui, Femme se noircissant les sourcils, 1928
  • Komura Settai, Matin neigeux, c. 1924
  • Onchi Köshirö, La Plongée
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • Vue de l'exposition Estampes japonaises - Fondation Custodia (25)
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City

 

Si l’on vous parle d’art japonais et d’estampes, vous imaginerez sans doute très naturellement un art ancien, voire au mieux une vague d’Hokusai ou un paysage d’Hiroshige… Cependant, ces dernières années ont vu l’émergence du travail des artistes japonais du XXe siècle. La modernité de leurs œuvres crée une lame de fond dans l’Histoire de l’art de l’archipel. Si cette la technique de l'estampe ukiyo-e, plus connue sous le nom générique d’”estampe japonaise”, est devenue très populaire dans le Japon de la période Edo (du XVIIe au XIXe siècle), son art reste emblématique encore aujourd’hui dans la culture japonaise. Ce voyage au Pays du soleil levant que vous propose la magnifique Fondation Custodia a pour but de mettre en lumière la culture moderne, mais aussi traditionnelle du Japon. Contrairement aux trop nombreuses idées reçues, l’art moderne japonais ne se résume pas qu’aux mangas et aux animés. L’art des estampes reste vivant, aujourd’hui de plus belle. Le XXe siècle a vu naître des artistes du renouveau japonais tels que Komura Settai, Kobayakawa Kiyoshi ou encore Hashiguchi Goyo, témoins d’une époque où le Japon se modernise. S’ouvrant au monde occidental, leurs estampes examinent les courants artistiques tel que le Shin hanga, un mouvement mêlant le traditionnel et l’expression personnelle autour des sujets féminins ou des paysages, ou le Sosaku hanga, plus avant-gardiste en traitant le sujet centré sur la vie urbaine. Le Japon s’ouvre, les artistes japonais aussi et répondent aux mouvements artistiques occidentaux. Un voyage de l’âme, à découvrir au plus vite.

Discover a different period of the Japanese woodblock printing, the one from the 20th century.

LE SAVIEZ-VOUS : L’ukiyo-e est le mouvement japonais qui a vu naître les estampes japonaises. L’une des estampes japonaises les plus connues reste la Grande Vague de Hokusai.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

(c) Camille Cier
  • En famille

Sous la surface, les maths

Jusqu'au 7 juillet 2019 - Musée des Arts et Métiers // Que tous les gamers en herbe (ainsi que leurs parents) se réjouissent, car cette exposition à la pointe de la technologie révèle les secrets…

3875 -®R Thenadey-EPPDCSI (13)
  • En famille
  • Numérique

Informatique et sciences du numérique

Collection permanente - Palais de la Découverte //  Mode déchiffrage activé Vulgariser une science complexe est loin d’être une tâche aisée, on en conviendra. Mais le Palais de la Découverte…

© J.Lentignac
  • Classique

Dans la maison du Tigre

Exposition permanente - Musée Clémenceau // Quatre pièces, un jardin privé et une vue imprenable sur la Tour Eiffel : autant d’atouts immobiliers qui ont dû séduire Georges Clémenceau lorsqu’il…

©Mathieu Pernot
  • Photo

Mathieu Pernot - La Santé

Du 13 octobre 2018 au 6 janvier 2019 - Le Centquatre -Paris // La maison d’arrêt de la Santé est une institution parisienne. Ce bâtiment érigé en 1867, dans le 14ème arrondissement de Paris, avait…


Port Royal - Sébastien Bourdon