Cirque de demain
Cirque de demain

SENLIS // Kader Attia, mémoire de l'oubli

Du 15 octobre 2018 au 21 décembre 2019 -
Fondation d'entreprise Francès //

  • Kader Attia, Alpha Beta
  • Kader Attia, Syrian Shells (ensemble)
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés
  • © Fondation Francès, tous droits réservés

 

C’est en « lieu de passation de la création » que s’érige à nouveau la Fondation Francès, qui accueille chaque année un nouvel artiste, donnant carte blanche cette fois-ci, à Kader Attia. Et l’artiste français d’origine algérienne semble être en connexion totale avec les réflexions soumises par la collection Francès. Ici, c’est plus particulièrement le thème de la réparation des traumatismes historiques qui l’anime. Plutôt que de nier le passé, pourquoi ne pas fouiller dedans pour mieux en panser les plaies ? C’est sur ce déni même que repose notre monde : privilégier l’effacement à la connaissance - connaissance de son identité, de ses origines. Une oeuvre en résonance avec la société, son histoire et l’intimité de l’artiste, grâce à laquelle chercher les réponses devient un acte de résistance face à l’oubli, le moyen de comprendre, mais aussi d’expliquer pour transmettre et se souvenir à nouveau. À travers ces oeuvres, dont une inédite, traduisant tour à tour la mémoire d’un conflit historique ou d’une violence intime pour survivre et rechercher une forme de résilience, ce sont nos propres craintes qui surgissent. Une confrontation à laquelle nous ne pouvons échapper, et que cette exposition salvatrice, tout en restant poétique, nous permettra d’exorciser.


Vous aimerez aussi…

©Trine Sondergaard
  • Contemporain
  • Photo

LE HAVRE // Trine Søndergaard - Still

Du 13 octobre 2018 au 27 janvier 2019 - Musée d'art Moderne André Malraux // Qu’est-ce qu’elles ont toutes, à nous tourner le dos, exposant ainsi leur coiffure à la forme d’un coquillage nacré ?…

(c) Fresnoy Studio National
  • Contemporain
  • Numérique

TOURCOING // Panorama 20

Du 22 septembre au 30 décembre 2018 - Le Fresnoy // Comme une rentrée des classes que les nouveaux élèves attendraient avec impatience, le rendez-vous annuel de la création au Fresnoy,…

Regards 03
  • Contemporain
  • Numérique

MARSEILLE // Mordre la Machine

Jusqu'au 24 février 2019 - Musée d'art Contemporain de Marseille // Il fallait bien une exposition rétrospective pour saisir les méandres des œuvres de l’artiste contemporain Julien Prévieux,…

Marcel Desboutin, Autoportrait
  • Classique
  • Dessin

MOULINS // Marcelin Desboutin, à la pointe du portrait

Jusqu'au 15 septembre 2019 - Musée Anne-de-Beaujeu // Le nom de Marcellin Desboutin ne vous est peut-être pas familier, et pourtant cet artiste protéiforme de la seconde moitié du XIXe siècle est…


Cirque de demain