2 surprise

Dessiner, découper

Du 6 novembre 2018 au 7 avril 2019 -
Musée Rodin //

  • ©  musée  Rodin,  Ph.  J.  de  Calan
  • Auguste Rodin, Deux femmes nues de profil dont l’une est agenouillée
  • Auguste Rodin, Femme nue agenouillée
  • Auguste Rodin, Femme nue aux longs cheveux, renversée en arrière
  • Auguste Rodin, Femme nue dans un mouvement de course
  • Auguste Rodin, Femme nue de face, renversée sur le dos et jambes écartées
  • Auguste Rodin, Femme nue agenouillée de face mains au dosCrayon au graphite et aquarelle sur papier vélin
  • Auguste Rodin, Couple saphique allongé
  • Auguste Rodin, Assemblage - Homme de la Source Fenaille, sans bras et panneau
  • Auguste Rodin, Une des furies, planche 14 extraite de l’album Les dessin de Auguste Rodin, dit l’album Fenaille

 

Si le titre de cette nouvelle exposition sur Rodin pourrait passer pour les consignes d’un exercice enfantin, il désigne en fait un mode opératoire inédit dans le processus artistique du célèbre sculpteur. Cette figure de la seconde moitié du XIXe, connue mondialement pour son Penseur (1902), ses Bourgeois de Calais (1889) et autre Porte de l’Enfer (1917), voit pourtant « la clef » de son œuvre, selon ses dires, en l’art du dessin. Exécutés d’après le modèle vivant, ses esquisses et croquis sont, dès le premier regard, aussi instinctifs que ses sculptures : les visages ne sont pas définis et les corps, synonymes de mouvement. Sur les 250 dessins exposés cependant, une petite centaine présente une technique en aval étonnante, celle du découpage. Plus loin encore, l’assemblage de diverses figures isolées, sur une même page. Par ce dispositif, c’est comme si Rodin soumettait ces « petites feuilles de papier », comme il aimait les appeler, à une métamorphose. Une transformation produite par l'action de sa main, de ses gestes, le ramenant malgré lui à la sculpture. Collés dans des albums dès son jeune âge, les dessins de nus aquarellés que l’accrochage nous fait découvrir ici ont été réunis entre 1900 et 1910. Approximatives telles ses créations de plâtre, ces figures bidimensionnelles se détachent quant à elles du support technique, de l’étude, pour devenir des œuvres à part entière. Elles s’épanouiront complètement quelques années plus tard, avec, dans leur plus bel achèvement, les Nus bleus d’Henri Matisse.

Discover in this exhibition the other Rodin’s talent : drawing, collage and watercolour of some feminine shapes.


Vous aimerez aussi…

©Agence  photographique  de  la  Réunion  des  Musées  Nationaux  /  Photographie  :  Gérard  Blot
  • Classique

NANTES // Éloge de la sensibilité

Du 15 février au 12 mai 2019 - Musée d'Arts de Nantes // C’est l’une de nos expositions préférées de cette saison, direction le magnifique Musée d’Arts de Nantes, pour une exposition du cœur, en…

© Musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole - photographie Frédéric Jaulmes / Reproduction interdite sans autorisations
  • Dessin
  • Classique

Génération en révolution - Dessins français du musée Fabre, 1770 - 1815

Du 16 mars au 14 juillet 2019 - Musée Cognacq-Jay // Saviez-vous que la Bastille avait été prise d’assaut il y a 230 ans ? Dans les pays anglophones, le jour de la fête nationale française est…

vue-de-lexposition-lorient-des-peintres-musee-marmottan-paris-1-1600x0
  • Classique
  • Incontournable

L'Orient des peintres

Du 7 mars au 21 juillet 2019 - Musée Marmottan Monet //  Qui n’a jamais rêvé de partir loin, au soleil, vers un ailleurs merveilleux ? C’est le cas des plus grands peintres, d’Ingres à Renoir, de…

© State Russian Museum, St. Petersburg
  • Classique

Rouge, l'art au pays des Soviets

Du 20 mars au 1er juillet 2019 - Grand Palais // ART DE PROPAGANDE  En octobre 1917, le dernier Tsar russe Nicolas II est assassiné avec toute sa famille par les bolchéviques, mettant ainsi fin…


2 surprise