Le guide Hazan de l’art contemporain

Roxana Azimi -
Parution le 3 octobre 2018 //

Jungle, terra incognita…, pour beaucoup l’art contemporain est inaccessible. Pour d’autres, il est synonyme de loisirs. D’autres enfin, y consacrent tout leur temps et leur argent. Que l’on soit petit ou gros collectionneur, qu’il s’agisse d’un passe-temps ou d’un plein temps, il faut savoir comment acheter.

Pour vous guider, Hazan sort chaque année sa sélection internationale d’artistes, non exhaustive, afin d’orienter les acheteurs un peu perdus. Telle une carte routière, il fait découvrir avant tout les nouveautés dénichées par l’auteure, l’une des meilleures spécialistes françaises du marché de l’art. Cette deuxième édition propose une sélection renouvelée de 200 artistes aux talents reconnus ou à connaître, 50 galeries, 9 villes et 20 foires. L’inventaire privilégie cette année les artistes jeunes, prometteurs et abordables.

Le guide que tous les chineurs en herbe ou collectionneur expérimenté se doivent de posséder pour aborder le marché de l’art de l’année 2019.

Editions Hazan. Format : 135 x 200 mm. 384 pages. Prix : 25 €


Vous aimerez aussi…

59-large

Mag 59 - Avril 2020

Magazine Arts in the City n°59 - Avril 2020   Au sommaire de ce numéro : En couverture : Le grand retour des impressionnistes Dossier spécial : Balade impressionniste…

58-small

Mag 58 - Mars 2020

Magazine Arts in the City n°58 - Mars 2020   Au sommaire de ce numéro : En couverture : 60 expositions à voir absolument Dossier spécial : Les écoles d'art…

Une cerise géante à Trafalgar Square
  • Actu
  • Sculpture

 Une cerise géante à Trafalgar Square !

Trafalgar Square - Londres
Jusqu'en mars 2022

Trafalgar Square va accueillir une cerise géante siégeant sur une montagne de crème fouettée, une mouche et un drone, en mars 2020.

picasso vandalisé
  • Actu
  • Découverte

Un Picasso de plus de 20 millions d’euros vandalisé !

C’est une véritable malédiction ! Un portrait réalisé par Picasso, d’une valeur estimée à 20 millions de livres (23,5 millions d’euros), aurait été dégradé, samedi 28 décembre, à la Tate Modern de Londres.