Actu - Un nouveau Van Gogh authentifié

Des chercheurs s'attelaient depuis une dizaine d'années à définir l'authenticité du tableau "Vase avec des coquelicots". //

Vincent van Gogh, "Vase avec des coquelicots", 1886. © Wadsworth Atheneum Museum of Art

Après l’authentification de la « Nature morte avec des fruits et des châtaignes » suite à deux années de recherche en février dernier, c’est au tour du « Vase avec des coquelicots » d’être attribué définitivement au peintre néerlandais. Contre toute attente, la découverte a été effectuée grâce à son autoportrait caché dans le tableau !

Cette trouvaille a eu lieu au Wadsworth Atheneum Museum of Art d’Hartford, dans le Connecticut par une équipe de chercheurs du musée Van Gogh d’Amsterdam. En 1990, l’historien Walter Feilchenfeldt avait émis l’hypothèque que cette peinture – offerte par Anne Parrish Titzell en 1957 au musée du Connecticut pour sa collection permanente – pourrait être l’œuvre d’un imposteur. Suite à cette déclaration, le tableau avait été retiré de la collection pour éviter de faire planer plus longtemps le doute, et l’œuvre avait été mise en réserve.

Le tableau en question, intitulé Vase avec des coquelicots, a été peint par le peintre hollandais en 1886. Cela faisait une dizaine d’années que les chercheurs s’acharnaient à authentifier cette nature morte. On peut donc remercier la technologie puisque c’est grâce aux rayons X qu’un autoportrait de Van Gogh a été révélé en filigrane, sous les coquelicots. Le musée d’Amsterdam a ensuite réceptionné l’œuvre et analysé les détails plus précis comme la composition de la peinture, les matériaux utilisés ainsi que le style. Il aurait été réalisé durant la période où il vivait avec son frère Théo à Paris et créait de nombreuses natures mortes florales. La peinture retournera en avril au Wadsworth Atheneum Museum.

Si vous voulez vivre une expérience immersive à travers les peintures de Van Gogh, n’hésitez pas à faire un tour à l’Atelier des lumières de Paris !


Vous aimerez aussi…

© David Stjernholm courtesy of the Kunsthal Charlottenborg, Copenhagen.
  • Actu
  • Scandale

Scandale - L'artiste Ai Weiwei obtient 230 000 € au Danemark

Un concessionnaire Volkswagen a été contraint par la justice de verser 230 000 € à l'artiste chinois Ai Weiwei pour avoir utilisé une de ses œuvres à des fins publicitaires sans son autorisation. 

© brunosousa.pt
  • Actu
  • Découverte

Découverte - Des célébrités dans des peintures classiques

Les artistes d'un studio de création de logo ont eu l'idée de recréer numériquement une trentaine de peintures classiques avec des célébrités. 

unnamed (1)
  • Actu

Actu - Nouvelle acquisition du MuMa

Le musée d'art moderne André Malraux du Havre vient de faire une nouvelle acquisition, et pas des moindres.

Insolite- De la peinture en réalité virtuelle
  • Actu

Insolite- De la peinture en réalité virtuelle

Vu sur Youtube, une jeune artiste peint en réalité virtuelle! Sur la plateforme de vidéo, elle est connue sous le nom de Anna dream brush. Cette artiste porte bien son nom puisque le résultat de sa…