Zigor, Montagne et mer

Galerie Hegoa
Jusqu'au 27 juillet 2019

Zigor  est un artiste comme il ne s’en fait plus… Photographe de génie, poète hors pair, peintre et sculpteur incroyable. Ses œuvres s’exposent dans le monde entier et en ce moment, il est à découvrir à la galerie Hegoa à Paris. On entre ici dans cet espace chaleureux et bienveillant, entouré par ses photographies d’un noir et blanc d’une profondeur inouïe. On s’approche des clichés en très grand format, et nous voilà partis, aux Pays-Basques… ça tombe bien car Hegoa nous vient du basque qui signifie l’aile de l’oiseau, comme un lien d’amour au-delà du visible. Retour aux sources donc, ici en bords de mer, dans la forêt, près des roches volcaniques… On reconnaît l’œil du reporter des plus grands magazines, on est interpelé par le grain de ses images, qui fait sa signature inimitable. Des prises de vue entre nuit et jour, qui nous invitent à voir dans l’ombre… des détails insoupçonnables se révèlent à nous, la roche fusionne avec la marée, l’écorce avec la terre, les nuages avec les montagnes… La nature revêt son manteau de mystère, tour à tour enveloppante et maternelle, sauvage et indomptable. Zigor nous donne à ressentir le monde dans sa puissance archaïque et sa beauté universelle. Ses œuvres, qu’elles soient photographies, poèmes ou sculptures, sont empreintes d’un sensuel équilibre entre matière et espace. L’artiste nous parle des éléments, de force tout en sensibilité. On ressent dans son œuvre l’importance du dessin, ce trait, ce sens de la composition qui structurent l’espace figuré. Une œuvre tridimensionnelle, même en photo, des volumes sculptés grâce à un sens du contraste saisissant. Incroyables masses juxtaposées, une vie insufflée dans chaque œuvre, comme si l’artiste se faisait grand Créateur démiurge, tout en restant d’une humilité rare. Pour Zigor, le dessin est comme une pensée première, le commencement d’une phrase, que l’œuvre prolongera. Regardez ces sculptures, massives et brutes, d’une stabilité impérissable. Travaillées sans être ostentatoires, « un caillou parmi les autres », nous dit-il. Art et poésie ne font plus qu’un dans ce travail éminemment humain. C’est l’œuvre d’un artiste en quête de liberté, un homme qui convoque l’art et la poésie pour changer le monde. Des créations qui font un bien fou, qui – en captant juste l’essentiel – apaisent le regard et nous emportent dans un univers contemplatif, à la découverte d’une région à la beauté brute. Des œuvres porteuses d’une dimension spirituelle et mystique, qui nous donnent une furieuse envie de nous reconnecter à la Nature.

  • Bidart 2019
  • mallos de riglos 2016
  • Biarritz 2017
  • Biarritz
  • Bidart 2017

 

Montagne et mer

D’abord connu pour ses sculptures monumentales installées au pays basque et dans le monde, Kepa Akixo surnommé « Zigor » n’a pas fini de nous surprendre. Au début des années 70, cet ancien militant du sud-ouest s’installe en Labourd, où il publie ses premiers cahiers poétiques. Reporter-photographe pour les grands news magazines et l’Agence Capa-presse, il parcourt le monde jusqu’en 1982. De retour à sa région, la trentaine passée, l’autodidacte se consacre à la sculpture. La photographie lui est parvenue comme un moyen de capter l’essentiel, un art brut en noir et blanc à l’image de cet homme au visage anguleux traversé par une mèche sur son front et un regard fauve. La portée universelle de l’humain pris au sein de la nature est inhérente à son travail. Les paysages du Pays Basque sont sa principale source d’inspiration.; un amour de la nature qu’il retranscrit avec une très grande sensibilité. Sur les images résonnent tendrement le bruit des vagues et la force brute des Pyrénées, si chers à son cœur. La beauté des paysages est à couper le souffle et le contraste des lumières d’autant plus saisissant. On peut également être attentif aux lignes qui forment l’espace, en mettant en scène des volumes qui se répondent par un équilibre entre la masse d’un rocher ou d’une montagne, et le mouvement de l’océan et des arbres dans le vent. Ce sens de l’équilibre ingénieux se retrouve dans ses sculptures, réduites à la pureté des formes, comme cette croix catholique en bois taillée à l’essentiel. Son œuvre est également celle d’un homme en quête de liberté, une liberté acquise au fil de ses engagements, convoquant l’art et la poésie pour changer le monde.

First known for its monumental sculptures installed on a hill in Biarritz, Kepa Akixo nicknamed «Zigor», a whip (in Basque) has not finished surprising us.

Nos photos de l'exposition :

  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (8)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (9)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (10)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (11)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (12)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (13)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (14)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (15)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (16)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (17)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (18)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (19)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (20)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (21)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (22)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (23)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (24)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (25)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (26)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (27)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (1)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (2)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (3)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (4)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (5)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (6)
  • Vue de l'exposition Zigor à la Galerie Hegoa, Paris (7)

 


Vous aimerez aussi…

Clémenceau signe le traité dans la galerie des glaces de Versailles - Musée de la Grande Guerre, Meaux
  • En famille
  • Classique

Dans les coulisses de la paix

Musée de la Grande Guerre
Jusqu'au 8 décembre 2019

« Les 7 mois qui courent de novembre 1918 à juin 1919, sont bien les mois fondateurs de notre actuelle culture diplomatique internationale » affirme François Cochet, commissaire de l’exposition.

© RMN Grand Palais Musée du Louvre Michel Urtado
  • Classique

Antoine-Jean Gros

Musée du Louvre
Jusqu'au 30 septembre 2019

Il est l’un des plus célèbres élèves de Jacques-Louis David et connu comme le peintre de l’épopée napoléonienne. Vous nous dites ? Antoine-Jean Gros bien sûr.

Application ©MNHN Orange - Manzalab C. Dégardin (8)
  • En famille

Voyage au cœur de l'évolution

Musée national d'histoire naturelle Jusqu'au 21 décembre 2022 Habituellement plus tourné vers le passé que le futur, le Muséum national d’Histoire naturelle s’est pourtant doté d’une nouvelle technologie en ouvrant le cabinet de réalité virtuelle, au cœur de la Grande Galerie de l’Evolution.

N. Breton_EPPDCSI(71)
  • En famille

La Lune : 50 ans... et après ?

Cité des Sciences et de l'Industrie Jusqu'au 22 septembre 2019 Un demi-siècle après le grand pas pour l’Humanité, la lune fait toujours l’objet de convoitises. Aux yeux de non spécialistes, Lunarama pourrait être une mise en scène classique de prises de vues de notre satellite, popularisées par la NASA, comme nous les connaissions depuis 50 ans.