The Painters Project - Galerie Hegoa
The Painters Project - Galerie Hegoa

Actu - Toutânkhamon aux enchères relance le débat sur la restitution des oeuvres

L'Egypte demande à Interpol de localiser un masque de Toutankhamon.

  • Vente enchères Toutânkhamon

 

Le portrait sculpté en quartzite brun de 28,5 cm de haut a été vendu le 4 juillet à Londres à un acheteur inconnu pour la somme de 5,3 millions d’euros. Mais quelle est l’histoire de cet objet, issu de la très prestigieuse collection Resandro, qui a quitté la Vallée des Rois où il devait rester pour l’éternité ? C’est cette question qui a lancé un furieux débat entre la maison dont ce n’est pas le premier scandale et l’Egypte. Le Caire a en effet demandé en juin l’annulation de cette vente et de celles d’autres pièces égyptiennes tant que Christie’s ne justifie pas de certificats d’acquisition. Si Christie’s assure avoir correctement retracé l’histoire de l’oeuvre, les demandeurs égyptiens, dont l’archéologue de renom Zahi Hawass, mettent en lien son parcours avec des vols au temple de Karnak à Louxor, dans les années 1970. Cette controverse relance le débat brûlant sur la restitution d’oeuvres de provenance incertaine ou délictueuse qui secoue en ce moment le monde des musées et des collectionneurs. Si la demande de restitution n’a pas abouti pour l’Egypte, on peut en retenir la résurgence désormais presque systématique de ce débat dans le secteur des antiquités. 

Moins d'une semaine après la vente à Londres, le parquet égyptien a demandé à Interpol d'émettre une notice pour localiser le masque, en raison de l'absence des documents nécessaires lors de la vente.

Malgré les rebondissements qui jalonnent son destin, “force et sérénité” émanent du portrait de l’enfant pharaon aux traits instantanément reconnaissables sur cette magnifique oeuvre emblématique du style des sculpteurs du nouvel empire. Le plus célèbre des pharaons, entouré de la légende de la malédiction des explorateurs suite à la découverte de son tombeau en 1922 par Howard Carter et Lord Carnavon, continue donc à déchaîner les passions plus de trois millénaires après sa mort.

Une occasion de se rappeler d’aller admirer le somptueux trésor du pharaon exposé à la Grande Halle de la Villette jusqu’au 22 septembre.


Vous aimerez aussi…

© KARIN TERNBLOM _ AFP
  • Actu
  • Découverte

Exposition en Suède - Un faux iceberg reconstitué

Que cela soit sur le fond ou sur la forme, cette exposition est unique !

A man looks at the 1952's painting oil on canvas  " Parc des Princes "  by Nicolas De Stael at the Christie's France during the FIAC (International Fair of Contemporary Art)exhibition, in Paris, on October 16, 2019.




gathering in front of the Ministry of Health in front of Ministry of Health october 8, 2019 in Paris. AFP PHOTO / BERTRAND GUAY Estimated between 18 and 25 million euros, this painting was the largest work of the Russian artist, the painting will be auctioned on October 17, 2019. © AFP / BERTRAND GUAY
  • Actu
  • Insolite

Un tableau de Nicolas de Staël vendu à 20 millions d'euros

Vendez le tableau "Parc des Princes" de l'illustre peintre Nicolas de Staël et vous récolterez la modique somme de 20 millions d'euros !

Éric Baudelaire Photo Manuel Braun 2019
  • Actu

 Le Prix Marcel Duchamp 2019 décerné à Eric Baudelaire

Après Clément Cogitore en 2018, c'est au tour d'Eric Baudelaire de recevoir le prix Marcel Duchamp pour son long-métrage Un film Dramatique.

Tous droits réservés
  • Actu
  • Gratuit

Bon plan- La Maison de Balzac à Paris rouvre enfin ses portes

Maison de Balzac
Collections permanentes

Soyez Honoré, la maison de Balzac rouvre enfin ses portes dans le 16ème arrondissement de Paris !


The Painters Project - Galerie Hegoa