The Painters Project - Galerie Hegoa
The Painters Project - Galerie Hegoa

Les incontournables des Journées du Patrimoine à Paris 2019

Visites exceptionnelles, lieux illustres à découvrir de l'intérieur, ces Journées Européennes du Patrimoine sont riches en événements. Et ce n'est pas pour nous déplaire.

En famille ou à deux, ces monuments parisiens ne vous décevront pas pour votre balade du week-end. Voici le Top 15 à faire absolument !

 

1

Une visite au Palais de l'Elysée

 

Le Palais de l’Élysée ouvre exceptionnellement ses portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. De la marquise de Pompadour aux Présidents de la Ve République en passant par l’empereur Napoléon Ier, les visiteurs sont invités à découvrir trois siècles d’histoire à travers les grandes figures du pouvoir. En outre, le Palais de l’Élysée est un lieu vivant où de nombreux corps de métier sont représentés afin de participer au rayonnement de la Présidence de la République et de la France. Exceptionnellement, certains membres du personnel sortiront de l’ombre pour présenter au public leurs missions au sein du palais. Lors de la visite des principaux salons et pièces de réception, de la cour d'honneur et du parc, il sera également possible de découvrir des symboles du pouvoir comme le collier de Grand Maître de la Légion d'honneur et la Constitution de la Ve République.

Visite libre samedi et dimanche de 8h à 18h

Réservations par ici

 

HÔTEL D’ÉVREUX – PALAIS DE L’ÉLYSÉE

Île-de-France, Paris 8e

Ouverture exceptionnelle

Avenue Gabriel – Grille du Coq 75008 Paris

2

Et si on allait à Matignon ?

 

L’hôtel de Matignon sera exceptionnellement ouvert lors des Journées européennes du patrimoine et offrira au public une visite à travers la cour d'honneur, le bureau du Premier ministre, les salons du rez-de-chaussée et le jardin.

Cet hôtel est actuellement la résidence du Premier ministre du gouvernement français. Il fut construit par l'architecte Jean Courtonne en 1722 à la demande du Prince de Tingry. Ce dernier, à court d'argent, dut vendre l'année suivante son hôtel au comte de Thorigny, Jacques de Goyon de Matignon. Jean Courtonne réalisa la décoration extérieure puis Mazin, nouvel architecte, construisit le porche. La porte cochère d'ordre ionique ouvre sur une cour d'honneur en hémicycle. L'intérieur est décoré en style rocaille, avec notamment des panneaux peints par Fragonard. Une importante partie de ce décor est d'origine. L'hôtel a appartenu à différents hauts personnages (Princes de Monaco, Talleyrand) avant d'être racheté par l’État français en 1922. Gaston Doumergue transforma ce lieu en y installant en 1935 la résidence du Président du Conseil. Après la Seconde Guerre mondiale, Matignon acquérait sa fonction définitive avec l'arrivée du général de Gaulle en ces lieux.

Visite libre samedi et dimanche de 10h à 18h

Réservations par ici

 

HÔTEL DE MATIGNON – RÉSIDENCE DU PREMIER MINISTRE

Île-de-France, Paris 7e

Ouverture exceptionnelle

57 rue de Varenne 75007 Paris

3

Un tour par le Palais Royal

 

Le Palais-Royal, vaste domaine en plein cœur de Paris, construit en 1628 par le cardinal de Richelieu, fut la résidence du jeune Louis XIV, puis celle des princes d’Orléans et de Jérôme Bonaparte. Accueillant aujourd’hui en son sein quatre institutions illustres – le ministère de la Culture, le Conseil constitutionnel, le Conseil d’État et la Comédie-Française – cet ensemble monumental ouvrira ses portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. À travers un circuit-découverte, les visiteurs pourront arpenter les couloirs et admirer les richesses patrimoniales du ministère de la Culture, du Conseil constitutionnel et du Conseil d’État. Des expositions viendront jalonner le parcours : le Conseil d’État présentera son rôle dans l’organisation du théâtre en France ainsi que dans la production cinématographique et le ministère de la Culture rendra hommage à Notre-Dame de Paris en réunissant documents d’archives, photographies et objets rescapés de l’incendie, tels que le coq de la flèche de la cathédrale. L’exposition « Le ministère de la Culture a 60 ans. Regards photographiques » sera également accessible au public, et retracera au travers des objectifs de Willy Ronis, Jacques Henri Lartigue ou encore Roger Parry l’évolution et l’action du ministère au fil des ans. Enfin, la Fondation Nestlé, partenaire des Journées européennes du patrimoine, apportera, elle aussi, sa pierre à l’édifice en mettant à l’honneur le patrimoine culinaire : dans une ambiance de marché de saison, petits et grands seront invités à redécouvrir les goûts et les parfums de nos aliments favoris. En parallèle de ce circuit et à midi exactement, les visiteurs auront également l’opportunité d’assister à l’actionnement du canon méridien du Palais-Royal, ingénieux instrument qui, en résonnant autrefois quotidiennement à l’heure du déjeuner, permettait à nos ancêtres de régler leurs montres.

Visite libre et commentée, exposition samedi et dimanche de 9h à 18h

Réservation au 01 47 03 92 16 ou par ici

 

PALAIS-ROYAL : MINISTÈRE DE LA CULTURE, CONSEIL D’ÉTAT ET CONSEIL CONSTITUTIONNEL

Île-de-France, Paris 1er

Ouverture exceptionnelle et animations jeune public

Place Colette 75001 Paris

4

Le Temple des Finances

 

En 1981, le président de la République, François Mitterrand, annonce le transfert du ministère des Finances, dont les services se trouvaient jusqu’alors dans l’aile Richelieu du Palais du Louvre, dans le quartier de Bercy et la création, pour ce faire, d’un nouvel édifice. Les projets respectivement présentés par les duos d’architectes Paul Chemetov et Borja Huidobro, d’une part, et Louis Arretche et Roman Karasinsky, d’autre part, sont retenus au cours des années 1982 et 1983 et le chantier du bâtiment que l’on surnommera le « baquebot » démarre en 1984 pour être livré 5 ans plus tard en 1989, il y a tout juste 30 ans. Les 5 immeubles qui composent l’ensemble sont construits sur cinq hectares, sur les anciens terrains d’une halle aux vins. La structure de sa partie principale, d’une longueur de 370 m, est constituée de deux arches de 72 mètres. L’une plongeant dans la Seine par-dessus le quai de Bercy faisant figure de porte monumentale, l’autre au-dessus de la rue de Bercy, reliées par une succession d’arches de 32 mètres. L’intérieur de l’édifice est décoré d’œuvres contemporaines telles que la mosaïque de Luigi Guardigli ou bien encore Les Marines d’Henri de Miller. Le bâtiment ministériel est séparé du boulevard de Bercy par une douve et a été conçu comme un pont dont la première pile plonge dans la Seine. L’entrée principale, rue de Bercy, est aménagée dans un ancien octroi du début du XIXe siècle.

Comme chaque année, le ministère de l’Économie et des Finances ouvrira ses portes au public pour la pour les Journées européennes du patrimoine et les visiteurs seront conviés à admirer le temps d’un week-end son patrimoine architectural et artistique. Pour découvrir le bâtiment autrement, une tyrolienne sera déployée au-dessus de la cour d’honneur au départ de la terrasse de l’hôtel des ministres, suivie d’une descente en rappel le long du bâtiment Vauban. Une visite des salons et salles à manger de l’hôtel des ministres ainsi que celle des bureaux des ministres et des secrétaires d’État seront également prévues. Le parcours libre sera, quant à lui, ponctué d’expositions illustrant les « 30 ans de Bercy » et de visites guidées de lieux insolites des bâtiments. L’accueil du public sera assuré par un robot made in France qui diffusera des informations sur le ministère et le programme des Journées. Les directions du ministère proposeront, enfin, des animations variées, adaptées à tous, adultes et enfants, autour des thématiques suivantes : les 30 ans de Bercy ; Bercy, lieu de tournages du cinéma français et étranger, l’action de la Douane en matière d’art et de divertissement, les jeux vidéo…

Visite libre, exposition, animations et de découverte de l’architecture du bâtiment en tyrolienne samedi de 14h à 18h et dimanche de 10h à 18h

Réservation par ici

 

BERCY – MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES

Île-de-France, Paris 12e

Ouverture exceptionnelle

139 Rue de Bercy, 75012 Paris

5

L'Assemblée nationale pour tous

Assemblée nationale au Palais Bourbon

 

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine, l'Assemblée nationale ouvre ses portes pour une visite du Palais-Bourbon où siègent les députés depuis 1798 ainsi que de l'Hôtel de Lassay, siège de la Présidence de l'Assemblée nationale. Les visiteurs pourront découvrir deux bâtiments du XVIIIe siècle et auront notamment accès à la salle des Séances et à la Bibliothèque. Dans le cadre de sa politique d'ouverture et de valorisation du patrimoine, l'Assemblée nationale proposera également cette année une exposition sur la Révolution qui marqua la naissance de la vie parlementaire et de la citoyenneté en France.

Visite libre samedi et dimanche de 9h30 à 17h30

Réservations par ici

 

PALAIS-BOURBON ET HÔTEL DE LASSAY – ASSEMBLÉE NATIONALE

Île-de-France, Paris 7e

Ouverture exceptionnelle

128 rue de l'Université 75007 Paris

6

L'Arc qui triomphe

 

Construit selon la volonté de Napoléon Ier, puis des régimes politiques successifs, l'Arc de Triomphe évoque les batailles et les généraux de l'Empire. Il honore également, depuis 1920, la mémoire du Soldat inconnu. Pour les Journées européennes du patrimoine, il sera ouvert exceptionnellement gratuitement. L’ascension des 284 marches jusqu’à la terrasse panoramique sera l’occasion de découvrir l'histoire de sa construction à travers les détails des décors sculptés.

Visite libre samedi et dimanche de 10h à 22h15

Réservations au : 01 55 37 73 77 ou par ici

 

ARC DE TRIOMPHE

Île-de-France, Paris 8e

Gratuité exceptionnelle

Place Charles-de-Gaulle 75008 Paris

7

Une belle Comédie (française) !

 

Édifice de spectacle le plus ancien d’Europe, la Comédie-Française ou Théâtre-Français (surnommé le « Français ») est fondée en 1680 par ordonnance royale de Louis XIV et installée depuis 1799 dans la salle Richelieu, conçue par l’architecte Victor Louis au cœur du Palais-Royal dans le Ier arrondissement de Paris. Établissement public à caractère industriel et commercial depuis 1995, c’est le seul théâtre d’État en France disposant d’une troupe permanente de comédiens, la Troupe des Comédiens-Français. Bien que mort depuis sept ans quand la troupe a été créée, Molière est considéré comme le « patron » de l’institution, surnommée la « Maison de Molière ». Le fauteuil dans lequel il entra en agonie lors d’une représentation du Malade imaginaire est toujours exposé au fond de la galerie des bustes, après le Foyer public.

Visites commentées samedi et dimanche à 9h30, 10h et 10h30 retraçant l’histoire et le fonctionnement du théâtre

Inscriptions par ici

et par ici

 

COMÉDIE-FRANÇAISE

Île-de-France, Paris Ier

Ouverture exceptionnelle des coulisses

1 place Colette 75001 Paris

8

La légion d'Honneur a sa maison

 

Construit à la demande du Prince de Salm-Kyrbourg, entre 1782 et 1787, l'hôtel de Salm est acheté en 1804, au nom de la Légion d’honneur, par le premier grand chancelier, le comte de Lacépède afin d'y installer l'administration de l'ordre nouvellement créé par le Premier Consul. Restauré par l'architecte Antoine Peyre, l'hôtel est ensuite agrandi et modernisé au fil du temps avec en particulier la création en 1870 du bâtiment qui abrite aujourd'hui encore l'administration centrale de la grande chancellerie. Incendié durant la commune (le 23 mai 1871) en même temps que le palais des Tuileries, l'Hôtel de ville et d'autres bâtiments abritant des institutions, le palais est immédiatement reconstruit à l'initiative du général Vinoy, alors grand chancelier, grâce à une souscription lancée auprès des membres de la Légion d'honneur et des Médaillés Militaires. En 1925, l'aile des écuries est transformée en musée par le grand chancelier d'alors, le général Dubail, donnant au palais son aspect définitif. La grande chancellerie ouvre les portes des lieux stratégiques de la Légion d’honneur : la salle du conseil de l’ordre dans laquelle se prennent les décisions d’attributions de la décoration et le bureau du grand chancelier. La visite se poursuit dans les lieux de réception du palais, où se déroulent notamment les cérémonies de remise de décoration par le grand chancelier.

Visite libre du palais et des jardins samedi de 13h à 18h et dimanche de 10h à 18h

Réservations au : 01 40 62 84 00 et par ici

 

GRANDE CHANCELLERIE DE LA LÉGION D’HONNEUR – HÔTEL DE SALM

Île-de-France, Paris 7e

Ouverture exceptionnelle

64 rue de Lille 75007 Paris

9

Les Mémoires de France

 

Créées au moment de la Révolution française, les Archives nationales assurent la collecte, la conservation et la mise en valeur des archives centrales de l'État. Près de 300 kilomètres linéaires d'archives, du VIIe siècle à nos jours, y sont préservés. Elles sont aujourd’hui installées sur trois sites : Fontainebleau, Paris et Pierrefitte-sur-Seine. Le site de Paris, installé à l’hôtel de Rohan, a été construit par l’architecte Pierre-Alexis Delamair à partir de 1705 pour la famille de Rohan, ainsi que dans l’hôtel de Soubise attenant. Classé au titre des monuments historiques depuis 1927, il bénéficie actuellement d’une campagne de restauration d’envergure.

 

HÔTEL DE ROHAN – ARCHIVES NATIONALES

Île-de-France, Paris 3e

Ouverture exceptionnelle

87 rue Vieille du Temple 75003 Paris

Visites guidées samedi et dimanche de 11h à 19h

Réservations par ici

10

Chez Monsieur l'Ambassadeur

 

L'édifice qui abrite l'Ambassade d'Italie est aussi appelé Hôtel de la Rochefoucault-Doudeauville, du nom de la famille qui l'a possédé pendant près d'un siècle, ou Hôtel de Boisgelin, en souvenir du prélat qui en fut le locataire à la fin du XVIIIe siècle. Le palais a été construit entre 1732 et 1733 sur le terrain de l'hôpital des Convalescents. L'édifice actuel de style Louis XVI est le fruit de nombreux travaux des locataires et propriétaires successifs. Plusieurs pièces et œuvres retiennent tout particulièrement l’attention des visiteurs et font de ce lieu un Hôtel particulier exceptionnel : la salle de la Mappemonde, les trois salons bleu jaune et rose, le salon chinois, la salle de bal, la bibliothèque ou encore le théâtre sicilien bâti au XVIIIe siècle.

Visite guidée samedi à 10h sur inscription par ici

 

AMBASSADE D’ITALIE

Île-de-France, Paris 7e

Ouverture exceptionnelle

47 rue de Varenne 75007 Paris

11

L'autre bibliothèque nationale

 

Le site Richelieu est le berceau historique de la Bibliothèque nationale de France. Situé au cœur de la capitale, il se composait au XVIIe siècle de plusieurs bâtiments de premier ordre : le Palais Mazarin, l'hôtel Tubeuf, la Galerie Mansart... La bibliothèque est installée sur ce site au cours de la première moitié du XVIIIe siècle. Elle abrite aujourd'hui des collections exceptionnelles : des manuscrits (des plus anciennes traces d’écriture de l’humanité aux manuscrits d’écrivains contemporains), des estampes et photographies, des collections de musique et des arts du spectacle, des cartes et plans et enfin le musée des monnaies, médailles et antiques. Visites libres de la galerie de verre, de la rotonde des arts du spectacle et de la cour d'honneur, présentation de documents patrimoniaux sur l'histoire de la BnF dans le bureau de la présidente ; de monnaies, médailles et antiques dans le bureau de la Directrice Générale ; de cartes et de plans dans la salle Émilie du Châtelet ; d’ouvrages littéraires dans la salle de lecture des Manuscrits ; de documents liés aux spectacles dans la salle de lecture des Arts du Spectacle, ainsi que d’estampes, de photographies et de la statue de Voltaire

Samedi et dimanche de 10h à 19h

Réservation par ici

 

BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE – SITE RICHELIEU

Île-de-France, Paris 2e

Ouverture exceptionnelle

58 rue de Richelieu 75002 Paris

12

La plus belle bibliothèque de France

 

Restaurée et pensée par Henri Labrouste au XIXe siècle, l’ancienne Bibliothèque impériale, véritable chef-d'œuvre architectural, est aujourd’hui déclinée en deux espaces, la salle Labrouste et le magasin central. Après plusieurs années de restauration et un classement au titre des monuments historiques en 1983, elle a rouvert ses portes en 2016 pour accueillir les collections de l’Institut national d’histoire de l’art. Son accès est réservé habituellement aux étudiants et chercheurs détenteurs d’une carte de lecteurs. Pendant les Journées européennes du patrimoine, sa splendeur architecturale et les richesses de ses collections se donnent à voir exceptionnellement au grand public.

Samedi et dimanche de 10h à 19h exposition d’une vingtaine de documents évoquant l’histoire du divertissement nocturne, samedi dès 14h30 « Ma thèse en 10 minutes » par les étudiants des écoles doctorales des partenaires de la galerie Colbert et du quartier Richelieu, dimanche à 14 h « Ma recherche en 180 secondes », concours de jeunes chercheurs qui présentent leurs travaux en termes accessibles à un auditoire diversifié

Réservation : 01 47 03 89 00 ou par ici

 

INSTITUT NATIONAL D’HISTOIRE DE L’ART – SALLE LABROUSTE

Île-de-France, Paris 2e

Ouverture exceptionnelle

58 rue de Richelieu 75002 Paris

13

Le temple des Rois

 

Monument pionnier de l’architecture médiévale et œuvre majeure de l’art gothique, la basilique Saint-Denis est conçue sur la tombe de Saint Denis, évêque missionnaire mort vers 250, par l'abbé Suger, conseiller des rois, de 1135 à 1144, achevée au XIIIe siècle sous le règne de Saint Louis. En 1862, la basilique est classée au titre des monuments historiques puis élevée, en 1966, au rang de cathédrale. L’abbaye royale de Saint-Denis a rassemblé dès la mort du roi Dagobert en 639 et jusqu’au XIXe siècle, les sépultures de 43 rois, 32 reines et 10 serviteurs de la monarchie, ainsi qu’une collection de sculptures funéraires unique au monde.La basilique comprenait par ailleurs une superbe flèche, édifiée en 1219, qui se dressait à 86 mètres au-dessus du sol jusqu’en 1847, date à laquelle elle a été démontée pierre par pierre suite à un violent ouragan qui a eu lieu en Île-de-France en 1837 et après l’échec des travaux de consolidation entrepris dans la décennie qui a suivi. Actuellement, un vaste chantier ouvert au public est entrepris pour remonter la flèche à l’identique tout en présentant le travail des maîtres bâtisseurs qui œuvrent à l’ouvrage réalisé selon un processus médiéval de construction gothique. Les premiers artisans s'installent dès cet été au pied de la basilique pour, grâce aux plans connus et aux pierres retrouvées, recréer les outils utilisés et ainsi commencer la reproduction des pierres pour le chantier de remontage de la flèche et de la tour nord de la basilique.

Démonstrations de savoir-faire de 10h à 13h et de 14h à 19h et dimanche de 14h à 19h

 

BASILIQUE DE SAINT-DENIS, chantier de reconstruction de la flèche

Île-de-France, Seine-Saint-Denis

1 ter place du Caquet 93200 Saint-Denis

14

Le Manège du Roi

 

Installée dans la Grande Écurie royale depuis 2003, l’Académie équestre, dirigée par Bartabas, est une compagnie artistique sans nul autre pareil où le dressage de haute école s’enrichit de nombreuses disciplines artistiques comme la danse, le chant, l’escrime ou le tir à l’arc japonais (Kyudo). L’architecte Patrick Bouchain en a réalisé l’écrin classé au titre des monuments historiques en 1913. Le manège a été conçu comme un décor de théâtre à l’italienne, petit écrin de bois brut posé dans l’enveloppe de pierre avec, en clin d’œil à la Galerie des Glaces, les lustres en verre de Murano et les miroirs où chevaux et cavaliers se reflètent à l’infini. La simplicité des matériaux, l’assemblage de poutres et de planches rappellent les constructions éphémères de Versailles autrefois. Cette architecture légère et mobile est inspirée par le théâtre Farnèse de Parme.  Les écuries ont été réhabilitées en box individuels pour accueillir la cavalerie de 40 chevaux en tenant compte de l’harmonie des volumes, des contraintes liées au fonctionnement de l’Académie et des exigences de Bartabas pour le bien-être des chevaux. Les box ont remplacé d’anciennes stalles : ils sont très simples, élégants et spacieux ; et surmontés d’éclairages verticaux torsadés, une référence contemporaine aux licornes. L’ensemble des aménagements a rendu ces bâtiments à leur vocation première, l’activité équestre, tout en préservant la beauté du site historique construit par Jules Hardouin-Mansart à la fin du XVIIe siècle pour héberger la prestigieuse cavalerie royale.

Visite libre samedi de 10h à 17h30 et dimanche de 10h à 13h30

Réservations par ici

 

ACADÉMIE ÉQUESTRE NATIONAL DU DOMAINE DE VERSAILLES

Île-de-France, Yvelines

Gratuité exceptionnelle

Manège de la Grande Écurie du Château, Avenue Rockefeller 78000 Versailles

15

Une journée au Sénat

 

Construit par l'architecte Salomon de la Brosse dès 1615 pour Marie de Médicis qui souhaitait un vaste domaine en lisière de Paris, le Palais du Luxembourg abrite désormais le Sénat et constitue aujourd'hui l'un des cœurs des institutions de la Ve République. Classé au titre des Monuments historiques, il est composé de quatre corps de bâtiments entourant une vaste cour centrale. Après le départ de Marie de Médicis, le Palais sert pendant 160 ans de demeure à des membres de la famille royale. En 1793, les révolutionnaires en font une prison puis en 1836, sous le règne de Louis-Philippe, Alphonse de Gisors construit l’hémicycle actuel pour y installer la « Chambre des Pairs ». Sous la IIIe République, le Sénat devient « grand conseil des communes de France » et réintègre le Luxembourg. Le Petit Luxembourg est la demeure du président du Sénat. Il abrite la chapelle édifiée par Marie de Médicis en 1625 ainsi que l'ancien cloître du couvent des Filles du Calvaire. Le Sénat révèlera également les serres de son jardin, qu'il administre depuis 1879. Au cœur même du Sénat, les visiteurs pourront découvrir au cours de visites libres la grande salle où siègent les sénateurs. Réalisée par Chalgrin dès 1800, elle comprend notamment, dernière le bureau du président, six statues remarquables : celles de Turgot, D'Aguesseau, Michel de l'Hôpital, Colbert, Malesherbes et Jean-Etienne-Marie de Portalis.

Samedi et dimanche de 9h30 à 17h30

Réservation par ici

 

SÉNAT – PALAIS DU LUXEMBOURG

Île-de-France, Paris 6e

Ouverture exceptionnelle

15 rue de Vaugirard, 75006 Paris

16

Parcours musical au Château de Versailles

 

Le thème de cette année se prête parfaitement au Château. Sous son règne, Louis XIV a su faire des arts et des divertissements une force et a su les tourner à son avantage. Ses successeurs maintiendront cette tradition à la Cour. Pour lui rendre hommage, le Château organise un parcours musical dans les plus belles parties de l'aile Nord. En continue, les musiciens joueront le répertoire classique, de la Renaissance au XIXe siècle. Déambulez dans l'Opéra royal, dans la salle des Croisades, les salles de Louis XIV puis dans la Chapelle royale au son de clavecins, orgues, violons et flûtes anciennes..

 

CHÂTEAUX DE VERSAILLES

Île de France, Yvelines

Places des Armes, 78000 Versailles

Entrée libre

Site internet de Versailles



The Painters Project - Galerie Hegoa