Des artistes recyclent des déchets plastiques pour réaliser des robes impressionnantes

  • Collectif La Chhouk - Robes à partir de déchets plastiques

 

1

Le collectif La Chhouk composé de jeunes artistes Cambodgiens diffuse son art à travers d’hallucinantes robes confectionnées à partir de déchets plastiques. Original non ? C’est par le biais de la haute couture que le collectif désire sensibiliser la population du pays aux problèmes liés au recyclage ainsi qu’à la surconsommation des plastiques à usage unique.

Le studio réalise depuis 2014 de belles robes fabriquées à base de sacs de riz, de bouteilles, canettes, de journaux ainsi que de pailles. Ces jeunes artistes ont pour objectifs de mettre en avant l’artisanat cambodgien ainsi que leur engagement lié à la cause environnementale. Un engagement artistique sérieux qui vous l’aurez compris, n’hésite pas à mettre en lumière les gros problèmes de la pollution plastique au Cambodge ainsi que dans de nombreux pays d’Asie du Sud-Est.

« La CHHOUK est né en 2014 d’une équipe d’étudiants, qui ne sont pas des créateurs de mode mais des artistes qui cherchent à assembler des déchets recyclés pour créer des robes et accessoires surprenants… Notre message est aussi un avertissement contre le gaspillage, explique Ith Sovannareach, l’un des fondateurs.

 

La Chhouk a décidé de taper du point pour mettre un terme à ce drame écologique ! A Phnom Penh, la capitale on compte 3 000 tonnes de déchets générés chaque jour, dont 600 tonnes de plastique. Des sommes astronomiques !

Pour ce faire, le collectif n’a pas dit sont dernier mot et compte bien continuer à se faire entendre. En 2016, les jeunes artistes frappent fort et réalisent les robes de Miss Japon et Miss Thailande lors de l’événement Keep Bangkok Clean ainsi que le costume national de Miss Cambodge à l’occasion du concours Miss Terre 2017. Un concours international de beauté visant à sensibiliser autrui à l’écologie et à la protection de la planète.

L’art diverti, amuse et adouci sans oublier de sensibiliser et de donner lieu à des combats, quels qu’ils soient. Une dénonciation artistique nécessaire dans un monde où la situation climatique empire de jour en jour.


Vous aimerez aussi…

Studio Olafur Eliasson
  • À la maison
  • Numérique

L'artiste contemporain Olafur Eliasson apporte la nature dans vos téléphones !

Génial ! L'artiste innove en nous offrant une aurore boréale dans notre salon. On a testé et on a adoré. L’artiste contemporain danois-islandais Olafur Eliasson vous offre la nature sur un plateau (et dans votre téléphone) en réalité augmentée. Spectaculaire et gratuit.

©Myriam Dion
  • Actu
  • Insolite

Myriam Dion : l’artiste qui transforme les journaux en œuvre d’art

L’artiste canadienne récupère les journaux dont la une est marquante, captivante pour ensuite réaliser un véritable travail d’orfèvre. Son travail consiste à découper les journaux à l’aide d’un cutter, de manière à former des mosaïques dentelées en papier.

  • Découverte
  • Photo

Antoine Repessé : le photographe donne la parole aux déchets

Original ! Laissez-vous surprendre par le travail du photographe Antoine Repessé. Un artiste aux productions surprenantes qui n’hésite pas à soulever une problématique des plus inquiétantes de notre époque : les déchets plastiques !

Crédit image: Instagram sculpttheworld
  • Découverte
  • Insolite

Des œuvres d’art sublimes ornées de pierre sur les plages galloises

L’artiste gallois se positionne au cœur de cette pratique artistique par le biais de laquelle il réalise des œuvres d’arts absolument sublimes avec des pierres.