Une critique d’art détruit accidentellement une œuvre estimée à 18.000 euros

  • Capture d'écran

 

C’est la dégringolade ! Lors d’une exposition organisée à Mexico à l’occasion de la seizième édition de la Zona Maco, Alvelina Lésper détruit par accident une œuvre de Gabriel Rico, un artiste contemporain.

Les faits ? Mme Lésper, la critique d’art à l’origine de l’accident explique qu’elle a simplement déposé une canette de soda près de l’installation de Gabriel Rico de façon à avoir les mains libres pour en dire tout le mal qu’elle en pensait.

« C'est comme si elle avait entendu mes commentaires et ressenti ce que je pensais d'elle », a confié Alevelina Lésper.

Au cours de son discours énergique l’œuvre majoritairement composée de verre s’est écroulée avant de se brisée sur le sol. D’après elle, la chute de l’installation est une coïncidence. En outre, la galerie collaborant avec l’artiste n’est pas tout à fait de cet avis…

« Venir trop prêt de l'œuvre pour placer une canette de soda et prendre une photo pour critiquer a sans aucun doute causé la destruction », a-t-elle d'ailleurs communiqué.

C’est après ce fameux accident que Alvelina Lésper a pris connaissance de l’estimation du prix de l’œuvre : 20.000 dollars soit environ 18.000 euros ! Qui doit rembourser ? Nous n’en savons pas plus ! La Galerie a affirmée vouloir entrer en contact avec l’artiste pour décider de la suite des événements. Une affaire à suivre…


Vous aimerez aussi…

©REUTERS/Toby Melville
  • Actu

L’œuvre « The Splash » de David Hockney vendue à plus de 23 millions de livres !

L’annonce est tombée ! Hier soir, « The Splash », la célèbre toile de David Hockney, a été adjugée chez Sotheby’s, à 23,1 millions livres soit 27.7 millions d’Euros. Une somme colossale !

© Olivier Ratsi
  • Découverte
  • Contemporain

Exposition "Vanishing Points": un grand magasin transformé en labyrinthe numérique

Marseille
Jusqu'au 22 mars 2020

Une exposition dans une ancienne boutique H&M, original non ? L’idée vient du plasticien Olivier Ratsi, un artiste prônant des questionnements liés au temps, à la réalité objective à l’espace ainsi qu’à la matière.

AFP / Attila KISBENEDEK

Un disciple de Banksy en provenance de Budapest

Découverte ! Mais qui est Mihaly Kolodko ? Nous parlons d’un sculpteur ukrainien considéré comme le Banksy de Budapest. Son concept artistique consiste à semer dans différent recoins de la capitale hongroise de minuscules statues inspirées des dessins animés de son enfance.

AFP / Crédit Photo: Philippe LOPEZ
  • Actu

Des instruments d’autrefois immortalisés grâce à une imprimante 3D

Cette machine à remonter le temps évolue avec son époque et développe ses fonctionnalités. Le musée de la musique de la Philharmonie de Paris est sur le coup ! Ce dernier s’est lancé dans le « clonage » d’instruments d’époques pour mieux les préserver grâce à l’impression 3D.