CID Grand Hornu
CID Grand Hornu

* Exposition Fuji, pays de neige au musée Guimet

Musée national des arts asiatiques – Guimet
Jusqu'au 12 octobre 2020

  • Exposition Fuji, pays de neige au musée Guimet- Le mont Fuji vu depuis Murayama [Fuji-yama, from Moori-yama] Felice BEATO (1832-1909) Époque d’Edo, 1864-1866
  • Exposition Fuji pays de neige au musée Guimet- Pèlerin devant le mont Fuji Série des Cerisiers pour le cercle Katsushika GAKUTEI Yashima (vers 1786-1868)
  • Exposition Fuji pays de neige au musée Guimet- Le pont Taiko et la colline Yuhi à Meguro Série des Cent vues célèbres d'Edo HIROSHIGE Utagawa (1797-1858)
  • Exposition Fuji, pays de neige au musée Guimet- Hara (14e vue) Série des Cinquante-trois relais du Tokaido, HIROSHIGE Utagawa (1797-1858)
  • Exposition Fuji, pays de neige au musée Guimet- Vent frais par matin clair Série des Trente-six vues du mont Fuji, HOKUSAI Katsushika (1760-1849)
  • Exposition Fuji, pays de neige au musée Guimet-Le Fuji bleu Série des Trente-six vues du mont Fuji, HOKUSAI Katsushika (1760-1849)
  • Exposition Fuji, pays de neige au musée Guimet-Femme de dos dans un paysage de neige, KIYOCHIKA Kobayashi (1847-1915)

 

7

Des estampes japonaises qui inspireront les Impressionnistes

Le mont Fuji, un cône magique surmonté de neiges éternelles et dominant Honshu avec ses 3776 mètres d’altitude, est bien plus que le point culminant du Japon, il incarne véritablement le Pays du Soleil Levant dans l’art. Sa symétrie parfaite et sa forme triangulaire, presque géométrique, ont constitué une véritable source d’inspiration pour de nombreux artistes comme Hokusai. Il figure sur des rouleaux peints, des estampes, des objets d’art mais aussi des éléments architecturaux. Il a également donné lieu à de multiples représentations des variations climatiques, une technique en vogue chez les impressionnistes, qui saisiront les différentes tonalités de la lumière, bien des années plus tard.

Ces maîtres de l’estampe japonaise donnent vie à des images sentimentales, souvent empreintes de neige. Ce duvet blanc retient alors toute l’attention du spectateur, reléguant au second plan le sujet principal, un procédé repris par les impressionnistes. Parmi eux, Claude Monet, un passionné d’estampes japonaises qui a rassemblé plus de 230 gravures toujours exposées dans sa maison de Giverny, et s’en est inspiré pour produire ses paysages enneigés comme La Pie, par exemple, où le tapis blanc reflète les rayons du soleil encore pâles de l’hiver.

À LA LOUPE DANS L'EXPO: Dans ce tableau, extrait de la série d’estampes majeures du peintre Utagawa Hiroshige, l’artiste nous révèle un paysage éminemment poétique, idéalisé, qui semble presque endormi, comme figé dans la glace. Un pont est représenté dans un univers lyrique, recouvert de neige. Le blanc de la neige contraste avec le bleu vif de la rivière qui coule sous le pont. Hiroshige use le blanc du papier, qu’il laisse intact, dans un traitement minimaliste, rehaussant par moment cette couleur de paillettes de mica afin de rendre le manteau blanc « encore plus lumineux, mais jamais scintillant ».



CID Grand Hornu