Musée de l'Hospice Saint-Roch
Musée de l'Hospice Saint-Roch

Les 70 sculptures d'une vie : l'exposition de Maria Papa Rostkowska au musée de l'Hospice Saint-Roch

Musée de l'Hospice Saint-Roch
Prochainement

  • Maria Papa Rostkowska, Guerrier grec
  • Maria Papa Rostkowska, Odalisque Vénus noire
  • Maria Papa Rostkowska, Pégase rouge
  • Maria Papa Rostkowska, portrait Maria Papa
  • Maria Papa Rostkowska, Sans titre
  • Maria Papa Rostkowska, Forme abstraite

 

6

Formes compactes et massives, abstraites et figuratives… À travers 70 sculptures en marbre, terre cuite et bronze, cette rétrospective dévoile le surprenant travail de Maria Papa Rostkowska (1923-2008), cette artiste d’origine polonaise, de nationalité italienne et française de cœur. Dès 1957, grâce à l’invitation d’Edouard Pignon, elle put quitter la Pologne, où elle enseignait aux Beaux Arts de Varsovie, et s’installe à Paris, ville qu’elle considère comme le centre artistique de l’Europe, où elle rencontre les grandes figures de la Nouvelle École de Paris. Entourée de ses amis Poliakoff, Miró, Chagall, Estève et Lam, elle participe à de nombreux salons aux quatre coins du monde et s’installe définitivement dans la ville italienne de Pietrasanta. C’est à cette période qu’elle se découvre une véritable fascination pour le marbre, créant de monumentales sculptures en « taille directe ». Cette technique lui permet ainsi de révéler toute l’intensité du geste qui burine et creuse avec hargne. La matière lisse, fragile et délicate que sculpte l’artiste avec force et éclat souligne toute l’ambiguïté et la complexité de sa personnalité de femme et de guerrière. Sa Vénus noire, simplifiée sous la forme d’un bloc brillant, laisse percevoir les rondeurs d’une poitrine ferme et puissante, où le marbre se fait chair. Entaillant la pierre, elle n’en garde qu’une masse brute et sobre, synthétisant l’essence même d’un corps ou d’une rose, qui sait ? Présentées dans la grande nef de l’hospice, les œuvres de Maria Papa Rostkowska retracent son évolution artistique depuis ses premières créations en bronze et en terre cuite jusqu’à celles en marbre débutées dans les années 1960. En plus de celles-ci, découvrez des peintures et des dessins d’artistes proches de la sculptrice, comme Sonia Delaunay, Jean-Michel Atlan ou Olivier Debré. Et pour mieux comprendre la vie de ce tempérament impétueux et exalté, une série d’archives, de photographies et de lithographies présente Maria entourée de ses amis artistes et de sonépoux, l’écrivain Gualtieri Papa di San Lazzaro. Une traversée dans l’histoire artistique du XXe siècle qui s’achève par un fascinant reportage sur la sculptrice dans son atelier de Pietrasanta.

  • Parc de sculptures

 

1

FOCUS SUR...

Le parc des sculptures du musée de l’Hospice Saint-Roch Lors de votre visite, profitez-en pour découvrir le tout nouveau parc de sculptures du musée. Vous y admirerez une vingtaine de sculptures d’artistes majeurs, tels que César, Amado, Max Ernst ou Maria Papa. Un parcours fascinant où l’on croise La Théorie des ensembles de Vincent Mauger, cet impressionnant soleil de 6 mètres de diamètre.

MUSÉE DE L’HOSPICE SAINT-ROCH
Prochainement
Rue de l’Hospice Saint-Roch,
36100 Issoudun - Entrée libre



Musée de l'Hospice Saint-Roch